Politique extérieure

La Suisse est un pays tourné vers l’exportation. Elle se doit d’entretenir d’étroites relations avec l’étranger et avec l’UE. La voie bilatérale empruntée à cet effet a fait ses preuves et elle a considérablement contribué au succès économique de la Suisse.

Le PDC a soutenu cette stratégie à l’égard de l’UE et s’y est engagé lors de diverses votations – et a été suivi par le peuple. En outre, les accords de libre-échange renforcent les relations économiques extérieures de notre pays. Grâce à l’important engagement du PDC, la Suisse a été le premier pays européen à conclure un accord de libre-échange avec le Japon. Le PDC met un accent particulier sur la poursuite et le développement d’une politique économique extérieure couronnée de succès.

Le PDC attache une grande importance à la tradition humanitaire de la Suisse. En font partie l’aide au développement tout comme les bons offices très appréciés sur le plan mondial qui contribuent à résoudre des conflits internationaux.

Le PDC s’engage en faveur d’une politique extérieure active. La sécurité et la prospérité dépendent essentiellement du degré d’intelligence et de cohérence avec lequel nous menons notre politique extérieure. C’est le seul moyen de préserver et de faire progresser les intérêts de la Suisse dans un monde globalisé. 

Grâce au PDC

  • la voie couronnée de succès des accords bilatéraux est poursuivie ;
  • la Suisse enregistre des succès en matière de politique économique extérieure, le PDC s’investissant afin que des accords de libre-échange soient initiés et menés à bien ;
  • la Suisse est engagée à l’étranger dans des opérations humanitaires, telles qu’après un tremblement de terre, une inondation ou une guerre civile ;
  • la Suisse participe en tant que membre actif à de nombreuses organisations internationales, telles que l’ONU, l’OCDE, le Conseil de l’Europe, l’OSCE, la Banque mondiale et le FMI ;
  • la coopération au développement est augmentée progressivement à 0,5 % du PNB ;
  • les lignes de crédit du FMI ont été accrues ; ainsi, la Suisse apporte sa contribution au maintien de la stabilité financière internationale.

A l’avenir, le PDC veut

  • poursuivre la voie bilatérale et développer les traités avec l’UE ;
  • approfondir le partenariat avec les pays émergents (les BRIC) ;
  • développer les relations économiques avec d’autres Etats, par la conclusion d’accords de libre-échange ;
  • défendre efficacement les intérêts de la Suisse au sein d’organisations internationales, ces dernières constituant une plate-forme importante pour notre pays ; c’est pourquoi il est important d’y envoyer notre propre personnel et d’entretenir des liens étroits ;
  • s’engager pour que la Suisse ne perde pas son siège au sein du FMI, ce dernier étant le garant de la stabilité et de la cohésion des marchés financiers ;
  • obtenir que la Suisse soit incluse dans les négociations du G20, les décisions préliminaires prises au sein de ce dernier concernant aussi directement notre pays (sa place financière) ;
  • concevoir l’aide au développement de manière mieux coordonnée, plus transparente et plus claire par une concentration thématique et géographique.

Groupe de travail Politique extérieure

Vous trouverez ici toutes les informations sur le groupe de travail politique extérieure.