LA POLITIQUE

LE PDC L’A FAIT – LA PÉNALISATION DU MARIAGE DOIT ÊTRE SUPPRIMÉE

La Suisse et le PDC ont vécu une journée mémorable le 10 avril 2019. Le Tribunal fédéral a approuvé les recours déposés sur notre initiative populaire « Pour le couple et la famille – Non à la pénalisation du mariage ». Le Tribunal fédéral a reconnu que le peuple a été trompé par les fausses informations communiquées par le Conseil fédéral dans sa brochure explicative.

La décision du Tribunal fédéral est historique en Suisse. Elle revêt une importance particulière dans notre pays qui est l’une des plus anciennes démocraties du monde. Cela prouve que notre État de droit fonctionne parfaitement et que nos droits politiques, en l’occurrence ici la liberté de vote, sont intangibles. Le PDC a pleinement rempli sa mission de parti gouvernemental en intervenant avec succès pour le plein respect des droits populaires.

UNE VICTOIRE POUR 1,4 MILLION DE PERSONNES

La brochure de votation est une source d‘information importante. Lorsque le Conseil fédéral prétend à tort que seulement 80 000 couples mariées, et non 454 000 couples mariés et partenariats enregistrés, sont frappés par la pénalisation du mariage, il s’agit d’une violation de l‘obligation d‘informer correctement la population. Cela influence de manière décisive la décision du peuple. Le succès du PDC devantle Tribunal fédéral renforce la con ancedu peuple dans la démocratie directe. Mais c’est surtout le succès des quelque 1,4 million de personnes frappées depuis plus de 35 ans par la pénalisation du mariage en matière de fiscalité et dans l’AVS.1,4 millions de personnes ignorées par les autres partis.

LE PARLEMENT ET LE CONSEIL FÉDÉRAL DOIVENT MAINTENANT AGIR

Le peuple et le Parlement ont été trompés sur la base de chiffres erronés. Le Conseil fédéral a pris la bonne décision en proposant de soumettre au Parlement un message additionnel et ainsi ne pas répéter la votation. Le PDC l’exige depuis le début : le Parlement doit pouvoir s’exprimer une nouvelle fois sur les buts de l‘initiative et supprimer la pénalisation du mariage par voie parlementaire. Les autres partis seraient bien inspirés de nous prêter main forte pour trouver une solution. Le PDC s’engagera résolument, dans le cadre des débats parlementaires sur le nouveau projet AVS21, pour abolir la pénalisation du mariage.

LE PDC A FAIT SON TRAVAIL

Le PDC avait déjà proposé au Conseil des Etats un contre-projet direct sans la définition du mariage. Aucun parti ne l’avait soutenu. Le PDC est prêt à apporter son soutien au mariage pour tous au niveau de la loi, mais attend en retour le soutien des autres partis pour abolir la pénalisation du mariage. Nous verrons si ceux-ci veulent réellement supprimer enfin cette discrimination ou s‘ils vont à nouveau combattre l‘initiative avec des arguments fallacieux.

Le PDC a pleinement joué son rôle de véritable parti populaire. Il s’est battu avec succès pour les droits démocratiques et contre la discrimination qui frappe les couples. La balle est dans le camp des autres partis. Ils doivent prendre leurs responsabilités. S’ils ne le font pas, nous retournerons devant le peuple. Et nous gagnerons.

Contact