15.12.2020 Communiqués Santé Le PDC

Une action forte et rapide pour la santé, l’économie et la société

Aujourd’hui lors de sa réunion, le Groupe du Centre a traité des dernières divergences dans la loi Covid-19 et les cautionnements solidaires. Les membres du groupe parlementaires s’engagent en particulier pour un soutien plus fort aux petits revenus, comme le propose au sein de la Chambre basse le conseiller national PDC lucernois Leo Müller. Ce soutien complète la clause sur les cas de rigueur pour les entreprises particulièrement touchées par la crise, initiée en automne par le conseiller national PDC Nicolo Paganini. Le Groupe du Centre est d’accord avec le nouvel élargissement du soutien économique à toutes les branches, dans la mesure où d’autres mesures difficiles seront probablement nécessaires compte tenu du nombre élevé et croissant des cas.

Depuis le début de la crise, le Groupe du Centre s’est toujours engagé pour un soutien direct, rapide, efficace et non bureaucratique aux secteurs de l'économie les plus durement touchés. Face à cette deuxième vague qui nous frappe actuellement et l’augmentation du nombre de cas, le Groupe du Centre est convaincu qu’une action forte et rapide au bénéfice de la santé, de l’économie et de la société reste la meilleure stratégie pour surmonter cette crise sans précédent. La propagation à nouveau forte du coronavirus et le nombre élevé de cas exigent de nous toutes et tous de faire preuve de responsabilité individuelle et de solidarité.

Soutenir les PME

La pandémie de la Covid-19 a frappé durement de nombreuses entreprises. Le Groupe du Centre s’est toujours engagé pour un soutien rapide et non bureaucratique de la Confédération en faveur des entreprises. Pour le Conseiller aux États PDC Pirmin Bischof : « En cette fin d’année, les entreprises sont confrontées à un avenir économique plus qu’incertain ». Pour leur donner une perspective et la sécurité juridique le Groupe du Centre soutient à l’unanimité la loi sur les cautionnements solidaires. Et Pirmin Bischof d’ajouter : « Les dernières différences qui existent encore entre les deux Chambres pourront certainement être éliminées dans la conférence de conciliation ».

Le Groupe du Centre n'a pas oublié les petites entreprises et les indépendants et est favorable à la diminution du chiffre d’affaires de 55 % à 40 %. Pour le conseiller aux États jurassien et vice-président du PDC suisse, Charles Juillard : « Plus la crise dure et plus il est important de prendre des mesures de soutien fortes et rapides ». Et d’ajouter : « L'augmentation de 80 à 100 % du revenu pour la base de calcul du chômage partiel doit pouvoir aider particulièrement les personnes à faibles revenus. Il faut éviter que ces dernières tombent à l’aide sociale. Ces dernières souffrent particulièrement, car le plus souvent elles ne peuvent pas compter sur des économies ».

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern