14.10.2020 Communiqués Santé Le PDC

Ne perdons pas de vue l’objectif !

Aujourd’hui la présidente de la Confédération invite les cantons à une réunion de crise avec la Confédération pour discuter des mesures à prendre pour lutter contre l’augmentation rapide et importante des infections de coronavirus et éviter ainsi un deuxième confinement à l’échelle nationale. Un nouveau confinement – du point de vue de ses conséquences – serait difficilement supportable pour la population et l’économie. Il y a urgence. Nous ne pouvons plus nous permettre de nouvelles divisions entre administrations et experts, les tentatives de profilage populiste et des manquements dans la communication. Nous ne devons pas perdre de vue notre objectif commun, à savoir la préservation de la santé de notre population, de notre économie et de la société dans son ensemble.

Dans la situation particulière en vigueur depuis la mi-juin, il incombe en grande partie aux cantons de prendre et de mettre en œuvre des mesures de protection efficaces. La Confédération joue ici un rôle de coordination et de soutien. Tous les acteurs sont donc appelés à assumer leur part de responsabilité et à apporter leur contribution pour surmonter la crise.

La santé de tous les groupes de la population

C’est l’objectif le plus important dans cette lutte contre la pandémie. Pour le président du PDC suisse, Gerhard Pfister : « Nous avons besoin d’une stratégie claire en matière de tests. Il est nécessaire d’effectuer rapidement, et sur la base de critères uniformes, de nombreux tests pour cibler les foyers d’infection ». Et le vice-président du PDC suisse, Charles Juillard d’ajouter : « Ces résultats doivent être immédiatement disponibles pour permettre une recherche efficace des contacts et ainsi éviter toute nouvelle infection. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir des goulots d’étranglement dans la recherche des contacts. Il y a encore des améliorations à apporter sur ce point au niveau fédéral ». La population doit également apporter sa contribution en veillant à ce que toutes les mesures de protection sanitaires soient respectées et à ce que les chaînes d’infection puissent être cassées rapidement, avec le soutien notamment de l’application SwissCovid.

Une économie saine

Seule une population en bonne santé peut travailler, consommer et ainsi soutenir notre économie. Les branches fortement touchées sont déjà soutenues. Parallèlement les mesures supplémentaires de protection doivent être mise sur pied de manière à permettre de trouver des solutions pragmatiques. Ce n’est qu’ainsi que l’économie pourra traverser cette crise et conserver la stabilité nécessaire.

Une société en bonne santé

Une population en bonne santé et une économie saine sont essentielles pour garantir une société qui fonctionne. Une société qui a confiance dans son gouvernement, qui comprend les mesures prises et les met donc en œuvre. Malheureusement, les communications contradictoires à cet égard ont entrainé une perte de confiance. Cette dernière doit à présent être regagnée. Pour le PDC, la réunion de crise d’aujourd’hui doit être un premier pas dans cette direction. Nous avons besoin d’un Conseil fédéral et de gouvernements cantonaux qui montrent l’exemple, qui assument leurs responsabilités et qui avancent ensemble sur la voie d’une société qui fait preuve de solidarité et de prudence. Seule une communauté solidaire peut permettre à la Suisse de surmonter la crise et d’en ressortir plus forte.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern