10.06.2020 Communiqués Climat & Environnement Économie durable politique climatique, Loi sur CO2

Un succès pour le climat. Un succès pour le PDC

L’un des thèmes forts de la session d’été est la révision de la loi sur le CO2. Le PDC s’est toujours engagé en faveur d’une politique climatique durable ainsi que pour une loi efficace et équilibrée sur le CO2. Le PDC a marqué de son empreinte et porté avec succès le présent projet de loi.

La crise sanitaire, sociale et économique du Covid19 a montré la fragilité de notre système, combien il est important d'agir de manière responsable et de fixer rapidement le bon cap. Notre pays et les générations futures ont besoin aujourd'hui d’une loi sur le CO2 qui propose des objectifs réalistes, qui soit efficace et largement soutenue pour faire avancer la protection du climat et garantir le tournant énergétique.

La mise en œuvre doit être rapide

Pour le conseiller national PDC Stefan Müller-Altermatt : « L’engagement du PDC a porté ses fruits. Il n’y a plus de temps à perdre. La mise en œuvre doit être rapide. Nous devons cela au climat ».

Un engagement pour le climat qui a porté ses fruits

Le PDC soutient l’objectif que 75 % des mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre soient réalisées en Suisse. Nous soutenons également des valeurs limites plus sévères pour les voitures de tourisme et les véhicules commerciaux. Les conseillers nationaux PDC Philipp Kutter et Nicolo Paganini ont obtenu une majorité avec leurs solutions de compromis. La proposition de Philipp Kutter permet de tenir compte de la situation suisse sans contourner les règles de l'Union européenne. La proposition de Nicolo Paganini garantit la conformité du taux réduction sur les objectifs intermédiaires annuels avec le taux moyen de réduction des valeurs cibles fixées par l'UE.

PDC s’est aussi engagé pour une taxe sur le CO2 et pour la taxe sur les billets d’avion. Pour la conseillère nationale Christine Bulliard-Marbach ce prélèvement est important : « La moitié des revenus de la taxe sur les billets d’avion sera réaffecté aux compagnies aériennes pour le développement et l’utilisation de kérosène synthétique qui n’émet pas de CO2, tandis que l’autre moitié du montant sera reversée à la population ». Et d’ajouter : « Celui ou celle qui utilise moins l’avion aura plus d’argent à la fin de l’année dans le budget familial ».

Prendre en compte les besoins des régions périphériques et de montagne

Le PDC a aussi soutenu le principe de l’augmentation des prix des carburants et s’est engagé pour un plafond adéquat. Cette augmentation doit être socialement et économiquement acceptables. Les régions périphériques et de montagne sont principalement concernées, elles qui sont le moins bien desservies par les transports publics et dans lesquelles la voiture reste le premier moyen de locomotion. De plus, outre les incitations à la réduction des émissions, une partie du montant contenu dans le fonds pour le climat doit également être utilisée pour prévenir les dommages causés par le changement climatique. Cette mesure proposée par le PDC doit également bénéficier aux régions périphériques et de montagne.    

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern