14.01.2020 Communiqués Famille Famille, la conciliation entre profession et famille, classe moyenne

Pour une politique familiale moderne

L'augmentation de la déduction pour les frais de garde d’enfants par des tiers et la hausse de la déduction générale pour enfants apportent un soulagement financier important aux familles de la classe moyenne et contribuent à une meilleure conciliation entre vie familiale et vie professionnelle. En outre, ces mesures contribuent à pallier la pénurie de travailleurs qualifiés et, surtout, à maintenir les femmes sur le marché du travail. Le PS a déposé un référendum contre toutes ces mesures.

Le fardeau financier qui pèse sur les familles ne cesse d'augmenter. C'est pourquoi, outre la déduction pour les frais de garde d'enfants, différents cantons ont également augmenté les déductions forfaitaires pour enfants ou envisagent une telle mesure. Grâce à un compromis du PDC, la Confédération suit désormais le mouvement et augmente les déductions pour les frais de garde d'enfants par des tiers et la déduction générale pour enfants. Ces mesures permettront ainsi d'alléger le fardeau de toutes les familles, quel que soit le modèle éducatif.  

Soulager la classe moyenne

Les déductions profitent avant tout aux familles qui ne bénéficient pas d’autres avantages et qui, aujourd'hui, supportent seules les frais de garde. A l'avenir, les parents devraient donc pouvoir déduire de l'impôt fédéral direct (IFD) les frais de garde d'enfants par des tiers jusqu'à un maximum de 25’000 francs par an et par enfant. Aujourd'hui, le montant est de 10’100 francs. En outre, la déduction générale pour les enfants de l’impôt fédéral direct doit être augmentée de 6’500 à 10’000 francs.  

Mesure efficace contre la pénurie de main d’œuvre qualifiée 

Les ajustements des déductions pour la garde d'enfants par des tiers et de la déduction générale pour enfants sont effectués dans le cadre de l'initiative visant à combattre la pénurie de personnelqualifié. Il vise à renforcer sur le plan fiscal l'incitation à travailler. En plus d'alléger le fardeau des familles, l'augmentation de la déduction pour enfants et de la déduction pour frais de garde d'enfants par des tiers permettra également d'atténuer la pénurie de main d’œuvre qualifiée. En effet, lorsqu’il est financièrement avantageux pour les deux parents de percevoir un revenu, la probabilité est grande que les deux personnes restent actives sur le plan professionnel. Ces mesures permettent notamment de maintenir les femmes dans le monde du travail. Cela favorise l'égalité entre les hommes et les femmes, et notre marché du travail en bénéficie également.

PDC. Pour l’ouverture et la souveraineté. Nous sommes le trait d’union. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern