29.10.2019 Communiqués Climat & Environnement Loi sur CO2, CO2

Il n’y a plus de temps à perdre

Aujourd'hui, la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie du Conseil national, CEATE-N, a débattu la révision totale de la loi sur le CO2. Pour le PDC, il est clair que le 20 octobre, les électeurs ont voté en faveur d'une plus grande protection du climat. C'est pourquoi les mesures efficaces, majoritaires et applicables adoptées par le Conseil des Etats en septembre dernier sont devenues urgentes.

Les conseillers aux Etats du PDC ont joué un rôle décisif dans le présent projet de loi. Grâce à eux, des objectifs clairs ont été fixés pour la réduction des émissions de CO2 au niveau national, le Programme Bâtiments a été étendu, des valeurs limites plus strictes pour les voitures particulières et les véhicules à moteur seront appliquées à l'avenir, et une taxe sur les billets d'avion sera perçue.

Prise en compte des besoins régionaux

Dans les régions périphériques et de montagne, les effets du réchauffement climatique sont encore plus directement perceptibles : des champs desséchés, des inondations et des coulées de débris se produisent régulièrement. Dans le même temps, ces zones en particulier ne sont généralement pas très bien desservies par les transports publics, ce qui signifie que les habitants dépendent de leur voiture.  C'est la raison pour laquelle le PDC a plaidé avec succès en faveur d'un plafonnement des augmentations du prix du carburant. Outre les incitations à réduire les émissions, une partie de l'argent du Fonds pour le climat sera également utilisée pour prévenir les dommages causés par le changement climatique. Cette mesure élaborée par le PDC est également destinée aux régions de périphériques et de montagne en particulier.

Une mise en œuvre rapide est nécessaire

«Le projet actuel est accrocheur et peut remporter une majorité, il pourrait être mis en œuvre rapidement», déclare Stefan Müller-Altermatt, conseiller national PDC. Il ajoute : «Nous n'avons pas de temps à perdre. J'invite donc tout le monde à participer à une politique de consensus constructive et à ne pas mettre en danger l'introduction de la nouvelle loi sur le CO2 en la surchargeant. Nous le devons à notre climat et à nos électeurs».

PDC. Pour la dignité humaine et le progrès. Nous sommes le trait d'union.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern