15.08.2019 Communiqués Politique extérieure Migration initiative de limitation, Union européenne, bilatérales

Pour une politique européenne affirmée, la prospérité et la sécurité

Les accords bilatéraux permettent depuis plus de vingt ans une très bonne collaboration avec l'UE et garantissent la prospérité et la souveraineté de la Suisse. Pour le PDC ces accords ne sont pas négociables. Au contraire la voie bilatérale doit être poursuivie, développée et garantie dans un accord-cadre institutionnel. Un tel accord est capable de simplifier nos relations à l’UE et peut réunir une majorité sur la base des clarifications demandées par le PDC.

Le PDC rejette catégoriquement l'initiative dite de limitation de l'UDC. Ce texte veut abolir sans nécessité la libre circulation des personnes en s’attaquant au pilier des accords bilatéraux. Cela aurait de graves conséquences sur l’économie, la recherche et l’emploi en Suisse : tous les traités actuels d'ouverture des marchés ainsi que l'accord sur la recherche avec l'UE seraient supprimés. Nous ne pourrions plus circuler librement en Europe et l'accès de nos biens et services au marché intérieur européen serait entravé. 

Le chômage en Suisse se maintient à un faible niveau aussi grâce aux accord bilatéraux. Le PDC salue particulièrement les mesures présentées par le Conseil fédéral en mai de cette année pour encourager le potentiel de main d’œuvre indigène. Elles ont été déployées à temps en tenant compte de la situation particulière des travailleurs âgés.

PDC. Nous voulons une Suisse ouverte et souveraine. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern