17.06.2019 Communiqués Santé coûts de la santé

L’augmentation incontrôlée des coûts de la santé met la classe moyenne sous pression - Il faut un frein aux coûts de la santé !

Avec 3 % en 2019 et 2020 les coûts de la santé augmenteront une nouvelle fois beaucoup plus fortement que les années précédentes. C'est ce que montrent les prévisions du groupe santésuisse. Cela confirme ce que le PDC ne cesse de répéter : le montant des primes continuera d'augmenter au cours des prochaines années et la population, en particulier la classe moyenne, sera la plus durement touchée. Pour le PDC les mesures prises jusqu'à présent ont été insuffisantes. L’initiative pour un frein aux coûts de la santé est le seul remède nécessaire et urgent pour maîtriser, à l’avenir, l’augmentation rapide des coûts de la santé.

Les primes élevées de l’assurance-maladie sont déjà aujourd’hui la deuxième cause d'endettement la plus fréquente. Les personnes à faibles et moyens revenus, en particulier, ne sont plus en mesure de payer le montant des primes et s'endettent de plus en plus. Les réductions de primes ne pourront pas éternellement résoudre le problème. 

De vaines promesses depuis 20 ans

L'augmentation continue des coûts s’explique par le manque de volonté des médecins, de l'industrie pharmaceutique, des cantons et des hôpitaux à faire des économies. Dans le même temps, la gauche et la droite se soustraient à leurs responsabilités et ne veulent pas s’entendre autour de solutions concrètes et connues. Ce sont chaque année 20 % de prestations médicales inutiles au sein de l’assurance-maladie obligatoire qui sont effectuées sur le dos des payeurs de prime. Il s'agit de plus de 6 milliards de francs qui manquent chaque année dans le portemonnaie de la population. Le comportement irresponsable de la branche de la santé et des politiciens fait supporter à la population le coût élevé des primes de l’assurance-maladie. 

Le PDC a des mesures efficaces contre les facteurs de coûts. 

Les facteurs de coûts les plus importants sont connus : l'évolution démographique, le progrès médical et technique, mais surtout les mauvaises incitations tarifaires et financières qui conduisent à des traitements inutiles et coûteux. Le PDC salue les propositions de santésuisse concernant la réduction du prix des médicaments, le pilotage de l’admission des médecins ainsi qu’une meilleure coordination de la planification hospitalière au-delà des frontières cantonales.

Toutefois, d'autres mesures doivent être prises en urgence pour réduire efficacement les coûts de de la santé sur le long terme. Le PDC a fait de la lutte contre les coûts élevés de la santé sa priorité. Le PDC a présenté en février 2018 ses propositions pour stopper l’explosion des coûts de la santé. Le but de l’initiative pour un frein aux coûts de la santé est de responsabiliser le Conseil fédéral et de l'obliger à mettre en œuvre, avec l’ensemble des acteurs actifs dans le système de la santé, toutes ces mesures qui connues depuis longtemps. 

PDC. Prospérité et justice. Nous sommes le trait d'union. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern