15.05.2019 / Communiqués / Politique extérieure / UDC, initiative de limitation

Le plan de mesures du Conseil fédéral renforce la voie bilatérale

Le PDC s’engage fermement à poursuivre la voie bilatérale. L'accord sur la libre circulation des personnes est le fondement des accords bilatéraux qui garantissent notre souveraineté et notre prospérité depuis des années. Le PDC se félicite des mesures prévues par le Conseil fédéral pour renforcer la main d’œuvre indigène. Le PDC exige également que le Conseil fédéral transmette le plus rapidement possible au Parlement le message relatif à l'initiative de limitation.

Le PDC s'engage très clairement pour la voie bilatérale. Elle garantit depuis des années notre souveraineté et notre prospérité. L'initiative de limitation de l'UDC vise à mettre fin à la libre circulation des personnes avec l'UE. Elle constitue une menace considérable pour notre économie et les emplois en Suisse. Elle met en péril les accords bilatéraux que nous avons négocié avec l'UE au fil des années et qui sont d’une importance majeure pour notre pays. En cas d’acceptation devant le peuple de ce texte, l’UDC joue la carte de l’isolation de la Suisse et relance les discussions sur l’adhésion de la Suisse à l’UE. 

Rejet clair de l’initiative de limitation 

Le PDC rejette clairement « l’initiative de limitation » de l’UDC. La suppression de la libre circulation des personnes causerait de graves conséquences à l'économie, la recherche et l'emploi en Suisse : tous les autres traités d'ouverture des marchés ainsi que l'accord sur la recherche avec l'UE seraient supprimés. Nous ne pourrions plus circuler librement en Europe et l'accès de nos marchandises et de nos services au marché intérieur européen serait entravé. Si les entreprises présentes en Suisse ne peuvent plus, à l’avenir, recruter au sein des Etats membres de l’UE les spécialistes dont elles ont besoin, le risque est grand de les voir quitter le territoire national.  La nouvelle initiative de l'UDC est néfaste à notre économie, créé une insécurité juridique pour les entreprises et met en danger notre prospérité.

Des mesures ciblées sensées pour renforcer la main d’œuvre indigène 

La perte d'un emploi, en particulier pour une personne proche de la retraite, peut constituer une menace existentielle réelle. Le PDC salue les mesures ciblées prises pour renforcer la main d’œuvre indigène. Le fait que les employeurs et les employés soutiennent également ces mesures est le signe d'un partenariat social efficace en Suisse.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern