08.03.2019 / Communiqués / Santé / coûts de la santé, Frein aux coûts

Monsieur le Conseiller fédéral Alain Berset : les paroles doivent maintenant être suivies d’actes.

Les coûts élevés dans le domaine de la santé sont le problème le plus urgent par la population suisse. L’introduction d’un frein aux coûts dans la santé exigée par l’initiative du PDC est urgent et nécessaire. Avec sa décision le Conseil fédéral l’a enfin reconnu. Seule l’initiative populaire du PDC maintiendra suffisamment de pression politique pour qu’une solution efficace soit enfin mise en œuvre.

Jusqu’à présent le Conseil fédéral a manqué de courage et a raté l’occasion de fixer les objectifs de réduction des coûts dans premier paquet de mesures. Le Parlement n’a pas voulu mettre enfin en œuvre les réformes urgentes et nécessaires du système de santé.

Les coûts de la santé augmentent sans cesse. Ils se traduisent par des primes en constante hausse. Dans le même temps, l’augmentation des salaires des Suissesses et des Suisses ne suit pas le même rythme. Selon les experts, la Suisse dépense chaque année 6 milliards de francs en trop pour son système de santé. Ce sont 6 milliards qui manquent chaque année dans le porte-monnaie des Suissesses et des Suisses.

Ce n'est pas la première fois que le Conseil fédéral annonce des réformes du système de santé. Cependant, le gouvernement et le parlement n'ont pas réussi jusqu'à présent à transformer les discours en actes. L'objectif en matière de coûts doit faire partie d'un deuxième paquet de réduction des coûts, mais rien de tout cela n'est encore visible. On a l'impression que le Conseil fédéral veut rassurer le peuple. Le PDC ne s'en satisfait pas. Il est urgent d'introduire un mandat constitutionnel clair par le biais de l'initiative du PDC pour frein aux coûts de santé.

PDC. Liberté et solidarité. Nous sommes le trait d'union. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern