11.12.2018 Articles Climat & Environnement politique environnementale, CO2

Le Conseil national torpille la révision de la loi sur le CO2

Le Conseil national a rejeté aujourd’hui la révision de la loi sur le CO2 lors du vote sur l’ensemble. La révision doit réglementer la politique climatique de la Suisse après 2020. Le PDC est déçu de ce rejet. L’alliance contre-nature des partis de gauche et de droite contre cette loi démontre une fois de plus l’importance du centre politique pour l’avenir de la Suisse. Le PDC a été la seule force à s’engager en faveur solution crédible. Une courte majorité PLR-UDC a considérablement affaibli le projet de loi du Conseil fédéral sur de nombreux aspects. Ils ont ainsi motivé les Verts et la gauche à refuser la loi, ensemble avec l’UDC. Le PDC prend acte avec beaucoup de regrets, mais continuera à plaider en faveur d’une loi sur le CO2 cohérente, notamment au Conseil des Etats.

Pour le PDC, la préservation des ressources naturelles dans le cadre d'une politique économique durable est une évidence. Le parti s’est toujours engagé pour une politique environnementale progressiste en Suisse et a joué un rôle décisif dans son élaboration. Il faut laisser aux générations futures un environnement intact. C'est la base de l'économie et du bien-être de notre pays. Avec l'adoption de la Stratégie énergétique 2050, le peuple suisse a posé les jalons dans le domaine de l'énergie. La loi sur le CO2 devrait être la prochaine étape permettant un avenir durable.

Comportement incompréhensible du PLR et de l‘UDC

Le refus de la loi sur le CO2 lors du vote sur l’ensemble est clairement dû à un affaiblissement ciblé et délibéré de la loi par le PLR et l’UDC. Il est incompréhensible pour le PDC, pourquoi ces deux partis s’opposent à un objectif national ambitieux. Comme le souligne le Conseiller national Karl Vogler, il en va avec la réglementation contraignante en matière de réduction du CO2 en Suisse « de la création de places de travail, du soutien à l’innovation et ainsi de l’accès à de nouveaux marché extérieurs ». « Apparemment, ces partis nient non seulement la nécessité d’agir, mais ils ne prennent pas le pouls de la population » ajoute le Conseiller national Daniel Fässler au sujet du comportement du PLR et de l’UDC.

C’est désormais au Conseil des Etats de corriger le tir

La Suisse s’est engagée dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50%. La révision de la loi sur le CO2 doit mettre en œuvre au niveau législatif l’objectif annoncé de la Suisse dans le cadre de cet accord. La révision adoptée par la commission préparatoire du Conseil national, avec un objectif national ambitieux, était soutenue par le PDC. La prolongation du Programme Bâtiments, mesure centrale pour le PDC, devra à nouveau être intégrée dans le projet. Le PDC va maintenant s’engager au Conseil des Etats pour une loi sur le CO2 cohérente et efficace.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern