31.10.2018 / Communiqués / Service public & transports / infrastructure ferroviaire, FIF

Des investissements durables pour une infrastructure ferroviaire moderne et efficace

Le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui d'investir près de 11,9 milliards de francs dans l'infrastructure ferroviaire avec « l’étape d'aménagement 2035 ». Contrairement à l'avant-projet du Conseil fédéral, l'aménagement du tunnel de base du Lötschberg a désormais été intégré dans le projet. Le PDC se réjouit des décisions du Conseil fédéral qui mettent en œuvre les exigences du PDC. Les investissements dans le réseau ferroviaire sont essentiels afin d’adapter l'offre à la forte augmentation de la demande et pour éliminer les goulets d'étranglement dans le transport de voyageurs et de marchandises.

Le PDC veut un réseau de transport efficace, fiable, financièrement abordable pour les utilisateurs et couvrant toutes les régions du pays. Un système de transport efficace contribue à l'attractivité de la place économique suisse et à la qualité de vie. Le financement de l’entretien et de l’extension de l’infrastructure ferroviaire est assuré grâce au Fonds d'infrastructure ferroviaire (FIF) qui a reçu l'aval de la population. Selon les prévisions, la demande de transport de passagers augmentera de 50 % d'ici 2040. Investir dans le réseau ferroviaire est essentiel pour garantir que la demande accrue de capacité dans le transport de voyageurs et de fret ferroviaire puisse continuer à être satisfaite de manière fiable à l'avenir. Pour le PDC, les transports publics doivent continuer à être abordables pour tous à l'avenir. Il convient d'éviter autant que possible les hausses tarifaires et les hausses du prix des sillons. 

Décisions du Conseil fédéral conformes aux exigences du PDC

Le PDC s'est clairement exprimé en faveur de la variante 2035 avec un volume d’investissement de 11,9 milliards de francs. Cette variante permet de réduire dans une large mesure les goulets d'étranglement dans le trafic de passagers et de marchandises. Il permet d’offrir de nouvelles cadences au quart d’heure ou à la demi-heure dans le transport de passagers ainsi que des solutions plus rapides et de meilleure qualité dans le transport de marchandises. Le PDC considère que l'intégration de l’aménagement du tunnel de base du Lötschberg dans cette proposition est sensée. En cas de fermeture du tunnel de base du Saint-Gothard, cette ligne sera en mesure de prendre en charge le trafic marchandises transalpin. Les capacités seront également augmentées en conséquence.
 
Le PDC attend maintenant du Parlement qu'il garde le sens des proportions avec ce projet et qu'il soutienne ce projet équilibré.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern