23.09.2018 / Communiqués / Agriculture / voies cyclables, fair food, aliments équitables, souveraineté alimentaire

NON à la tutelle étatique dans l’agriculture, OUI à une meilleure infrastructure cyclable 

Le PDC se félicite de l'adoption claire de l'arrêté fédéral sur les voies cyclables et du rejet des deux initiatives agricoles qui auraient radicalement bouleversé la politique agricole suisse. Par ses décisions, le peuple suisse suit les mots d’ordre du PDC : oui à plus de sécurité dans les rues et non à la tutelle de l’Etat dans l’agriculture qui aurait entraîné un choix plus restreint et des prix plus élevés dans les magasins. 

Non à la tutelle de l’Etat et à la hausse des prix 

En rejetant l'initiative « pour des aliments équitables » et celle visant à la souveraineté alimentaire, le peuple dit non aux interventions inutiles sur le marché qui veulent changer radicalement les règles du jeu économique et modifier le cap de la politique agricole. Ces deux initiatives auraient conduit à une réduction de l’offre d’aliments et une hausse des prix. Le rejet des deux initiatives agricoles montre que la population soutient la politique agricole actuelle notamment menée par le PDC. Nous continuerons à nous engager pour une politique agricole durable et tournée vers l'avenir. Le PDC reconnaît et salue l’importance du travail fait par les familles paysannes suisses pour notre pays et sa population. 

Oui à plus de sécurité sur les routes 

Le PDC s'engage pour le libre choix du moyen de transport pour tous les usagers de la route à tout moment. Avec le oui à l'arrêté fédéral sur les voies cyclables, les pistes cyclables – comme c'est déjà le cas aujourd'hui pour les chemins pédestres et les chemins de randonnée – sont ancrées dans la Constitution. L'arrêté fédéral soutient les cantons, les villes et les communes dans la planification du réseau des pistes cyclables. Il en résulte une meilleure infrastructure pour les cyclistes et une sécurité accrue pour tous les usagers de la route. L’arrêté fédéral sur les voies cyclables renforce la coexistence entre le vélo, la voiture, les transports publics et les piétons. Il en résulte aussi une réduction du trafic automobile aux heures de pointe. Il contribue à réduire la consommation d’énergie et de Co2. Il représente également un instrument de promotion de la santé. Pour le PDC, il est donc logique que les pouvoirs publics s'impliquent davantage dans l’encouragement des pistes cyclables. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern