04.09.2018 / Communiqués / Economie / Projet fiscal 17

PF17 : la politique et l'économie doivent enfin prendre leurs responsabilités!

La réforme de la fiscalité des entreprises (Projet fiscal 17) qui est nécessaire à l’économie suisse vacille. Sans une prise de position unie et engagée du monde économique et la volonté des partis de parvenir à un consensus, le projet pourrait déjà échouer au Conseil national. Le PDC soutient le compromis du Conseil des Etats et s’engagera pour le succès de la réforme au Conseil national.

Le PDC s'engage pour les places de travail et l'innovation en Suisse. Nous saluons le résultat obtenu suite aux délibérations au sein de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil national. Le projet s’inspire en grande partie de la réforme du Conseil des Etats. Le Projet fiscal 17 est d’une importance capitale pour la Suisse. La place économique suisse a urgemment besoin de sécurité juridique. Celle-ci ne pourra être garantie que par la suppression des pratiques fiscales qui ne sont plus reconnues sur le plan international et une réforme équilibrée de l’imposition des entreprises.

La volonté de parvenir à un consensus se perd 

Toutefois, une solution majoritaire exige de tous les partis la volonté de parvenir à un consensus. Cela est de moins en moins le cas au Conseil national. Les intérêts particuliers et les jeux politiques marquent de plus en plus l’agenda politique. En conséquence, des projets de réforme majeurs et indispensables à la Suisse tels que le Projet fiscal 17 ou la Réforme de la prévoyance vieillesse n’aboutissent pas. Notre système politique de démocratie directe repose sur la recherche du consensus et du compromis entre les différentes forces politiques. Ce qui n’ont pas cette ambition prennent aussi congé de notre système politique. 

L'économie doit parler d'une seule voix 

Il est indispensable que l'économie parle d'une seule voix sur les thèmes principaux. Les propositions et les idées, aussi bien intentionnées soient-elles, qui ne débouchent sur aucune solution, sont contre-productives. Exiger l’impossible et camper sur ses positions ne permet pas de déboucher sur les résultats escomptés. Un nouvel échec de la réforme fiscale aurait des conséquences imprévisibles. Le Conseil fédéral, le Parlement et toutes les forces politiques concernées ont la lourde responsabilité politique de ne pas continuer à jouer avec le feu.

Le PDC lance un appel à l’ensemble des partis et de l’économie à ne pas compromettre davantage le fragile équilibre existant sur ce thème central et de conclure une réforme capable d’obtenir une majorité. 


PDC. Le trait d'union. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern