29.05.2018 / News du groupe / Le PDC / Projet fiscal 17, pénalisation du mariage, Accueil extrafamilial

Le groupe PDC renforce la conciliation de la vie professionnelle et familiale

Pour le groupe PDC, l’adoption dans un délai raisonnable de la réforme de l’imposition des entreprises est d’une importance capitale. Il a discuté aujourd’hui du projet de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des Etats (CER-CE) concernant le Projet fiscal 17 (PF17). Le groupe PDC considère que la compensation sociale via l’AVS proposée par la CER-CE est un bon moyen d’aboutir à une proposition susceptible d’obtenir une majorité. Le groupe PDC soutient également la prolongation du programme d’impulsion de la Confédération pour la création de places d’accueil extrafamilial pour enfants. Les parents doivent accéder rapidement et facilement au marché du travail, et ce aussi bien dans l’intérêt des familles que de l’économie. L’accueil extrafamilial joue ici un rôle central.

Le Projet fiscal 17 ne doit pas se faire au détriment de la suppression de la pénalisation du mariage

L’abolition des statuts fiscaux spéciaux qui ne sont plus reconnus sur le plan international est une priorité absolue pour la place économique suisse. Le PF17 ne peut être mené à bien que si la réforme est soutenue par tous les partis. Dès le début, le PDC s’est engagé pour une réforme qui profite également à la population pour être soutenue par une base aussi large que possible. La compensation sociale via l’AVS telle que conçue par la CER-CE est pour le groupe PDC un bon moyen d’atteindre cet objectif. Toutefois, la discussion sur le Projet fiscal 17 ne doit en aucun cas conduire à un nouveau report de la suppression de la pénalisation fiscale du mariage, après que le Conseil fédéral ait enfin adopté en mars 2018 le message correspondant. Le groupe PDC continuera de s’engager au Parlement pour supprimer une fois pour toute la discrimination fiscale qui frappe les couples mariés.

Engagement pour la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale

La conciliation entre vie familiale et professionnelle est un pilier central de la politique familiale du PDC. Les parents doivent accéder rapidement et facilement au marché du travail. Il est notamment dans l'intérêt de l'économie qu'elle puisse recruter les spécialistes nécessaires. L’accueil extrafamilial joue ici un rôle central. Il faut plus de places de crèches, et moins chères. C’est la raison pour laquelle le PDC soutient la prolongation du programme d’impulsion encourageant la création de nouvelles places d’accueil extrafamilial afin de répondre à la demande, ainsi que le cadre financier de 130 millions de francs prévu à cet effet. Les nouvelles études montrent que ce programme d’impulsion est un instrument efficace pour la création de nouvelles places d’accueil. En outre, l’offre actuelle d’accueil extrafamilial ne répond toujours pas à la demande actuelle. Compte tenu du succès du programme d’impulsion et de l’insuffisance de l’offre en matière d’accueil extrafamilial, le groupe PDC estime que la prolongation est de celui-ci est absolument judicieuse.

Contact