29.03.2018 / Communiqués / Sécurité sociale / coûts de la santé, caisses-maladie

Le frein aux coûts est plus nécessaire que jamais

Le Conseil fédéral a présenté aujourd’hui ses mesures censées ralentir la croissance incontrôlée des coûts dans le domaine de la santé. Les mesures proposées ne sont pas nouvelles. Il est difficile de croire à un réel changement après des années d’immobilisme. Pour le PDC une chose est claire : le lancement de son initiative populaire visant à freiner l’augmentation des coûts de la santé est plus nécessaire que jamais.

Les coûts de la santé et les primes d’assurance-maladie augmentent chaque année. La charge financière qui pèse sur la population est de plus en plus lourde. Dans le même temps plusieurs études montrent qu’il est possible d’économiser à peu près 6 milliards de francs sans perte de qualité des soins. Mais rien n’a été fait jusqu’à présent pour contrer efficacement la croissance incontrôlée des coûts. Un exemple est la situation ubuesque autour du système tarifaire TARMED : 6 années durant les partenaires tarifaires n’ont pas pu ou voulu parvenir à un accord sur les tarifs des médecins. Conséquence : le Conseil fédéral a finalement dû intervenir. 

Le potentiel d'économie est d'un demi-milliard de francs chaque année. Un autre exemple est l'introduction d'un système de prix de référence pour les génériques et les médicaments dont le brevet est arrivé à expiration. Ces coûts sont jusqu'à dix fois plus élevés en Suisse que dans les pays européens comparables. Dès 2014, le Conseil fédéral a pris la décision de principe d'introduire ce système de tarification. Quatre ans plus tard il n'y a toujours pas de projet de loi. Par conséquent, les payeurs de primes sont privés d'économies annuelles de plusieurs centaines de millions de francs. D'autres exemples, tels que l'ajustement des marges de distribution sur les médicaments ou l'ajustement des prix maximaux des articles sur la liste dite LiMA sont également connus depuis des années. Cet ajustement a été annoncé, mais rien n’a été fait. Les effets d’annonce ne permettent pas d’économiser un centime ! 

Il faut passer de la parole aux actes 

De plus, tout indique qu'il ne faut pas s'attendre à une réduction sensible des coûts dans un avenir proche. Les annonces ont été nombreuses, mais la population attend toujours une mise en oeuvre concrète. Le PDC a déjà proposé plusieurs mesures qui permettent de réduire efficacement les coûts de la santé. Il s’agit de les appliquer. En février 2018, le PDC a présenté plusieurs mesures urgentes dans son manifeste sur la santé.

Pour le PDC, il est clair que seul un frein aux coûts de la santé est efficace. La population doit une fois pour toutes être soulagée de manière perceptible. Le 21 avril prochain, lors de son assemblée des délégués, le PDC présentera son initiative populaire proposant un frein à l'augmentation des coûts de la santé. Le lancement de l’initiative est prévu à l’automne 2018. 

PDC. Liberté et solidarité 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern