16.01.2018 / Communiqués / Politique extérieure / Accords bilatéraux

Le PDC s’oppose à l’attaque frontale contre les Bilatérales

La nouvelle initiative dite « de limitation » lancée par l’UDC met en péril toute la voie bilatérale. Elle attaque frontalement le modèle de réussite de notre pays. Pour le PDC, l’accès au marché intérieur européen est un élément crucial de notre prospérité. L’initiative de l’UDC provoquera une exclusion totale de la Suisse de la zone économique européenne.

La libre circulation des marchandises, des capitaux et des personnes entre la Suisse et l'Union européenne (UE) est essentielle pour l'économie suisse, pour les places de travail, pour les étudiants ainsi que pour la formation et la recherche en Suisse. Une grande majorité de la population soutient la voie bilatérale. Avec sa nouvelle « initiative d’exclusion » l’UDC est prête à enterrer l’ensemble des accords bilatéraux et affaiblir structurellement la place économique et scientifique suisse face à la concurrence européenne.

Sanctionner strictement les abus

La Suisse a besoin de l'immigration pour répondre à la demande de l’économie et de la société en personnel qualifié. La libre circulation a permis de faire appel à une main d’œuvre qualifiée indisponible en Suisse. Cela maintient en Suisse d’importantes entreprises et des emplois. Le PDC soutient des mesures d’accompagnement efficaces pour prévenir les abus dans le domaine de l’immigration. Ceci s’applique en particulier à la lutte contre le travail au noir et contre les abus en matière de conditions de travail et salariales. Sur tous ces points, les lois existantes doivent être rigoureusement appliquées.

Nous avons tendu la main une mise en œuvre plus stricte de l’initiative contre l’immigration de masse

Le PDC a combattu l’initiative contre l’immigration de masse parce que ce texte met en danger la voie bilatérale de la Suisse avec l’UE. Le peuple suisse a accepté cette initiative. Le PDC respecte ce choix et s’est engagé au Parlement pour une mise en œuvre de l’initiative qui soit plus proche du texte constitutionnel. Pour le PDC aussi, la mise en œuvre parlementaire de l’initiative contre l’immigration de masse est insuffisante. C’est ce qui a conduit finalement au lancement par l’UDC de cette dangereuse initiative populaire. Néanmoins, la dénonciation de la libre circulation des personnes est une erreur qui porterait un terrible coup à la Suisse.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern