20.12.2017 / Articles / Politique des institutions et droit /

Sur l'interdiction de se dissimuler le visage

Le Conseil fédéral a pris position aujourd’hui sur l’initiative populaire « Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage ». Le Conseil fédéral rejette ce texte mais veut opposer un contre-projet indirect. Le PDC comprend la préoccupation de fonds de l’initiative. Pour des raisons de sécurité et de politique d’intégration, le visage doit être visible dans les lieux publics. L’exigence de montrer son visage dans l’espace public est nécessaire.

Le PDC s’oppose aux prescriptions vestimentaires à caractère discriminatoire. Ces dernières empêchent une intégration dans notre société. Mais nous estimons que l’adoption de l’interdiction de se dissimuler le visage est du ressort des cantons et que cette interdiction doit être réglée au niveau législatif et pas dans la Constitution fédérale.  Des exceptions doivent pouvoir être possibles et réglementées (par exemple lors des carnavals).

Les valeurs chrétiennes ont créé une société ouverte et tolérante. Nous ne voulons pas nous fermer aux autres. Nous voulons que la Suisse reste ouverte et libre à l'avenir, pour et avec toutes personnes de notre pays.

Le Conseil fédéral veut opposer à l’initiative un contre-projet indirect. Le PDC salue l’orientation suivie qui stipule qu’aucune femme ne devrait être contrainte à se dissimuler le visage et que les contacts avec les autorités fédérales doivent se faire à visage découvert.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern