20.12.2017 / Articles / Sécurité sociale / Prévoyance veillesse, AVS

Réforme des retraites : une orientation sans garantie dans la bonne direction

Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui l’orientation qui sera suivie pour la réforme de la prévoyance vieillesse. Le PDC est d’accord avec les grandes lignes et la feuille de route présentées par le Conseil fédéral. L’AVS et le second pilier doivent être traités séparément, mais la nouvelle proposition devra être construite sur les grandes orientations de la Prévoyance vieillesse 2020. Le projet de réforme de l’AVS devra être déjà mis en consultation à l’été 2018.

Il est juste que les partenaires sociaux soient impliqués dans la réforme du second pilier. Pour le PDC, il est important que les consultations sur le second pilier soient faites rapidement. Pour le PDC, il est important que le deuxième pilier soit discuté le plus rapidement possible. Il en va de la transparence à l’égard des citoyennes et des citoyens. La rente globale sera le point décisif en fin de compte. En cas de votation, le peuple doit pouvoir savoir ce qui se passe avec toute la prévoyance vieillesse. Les mesures de compensation visant à maintenir le niveau des pensions sont toujours essentielles pour le PDC. Enfin, le PDC attend du Conseil fédéral qu'il fasse des propositions sur la manière dont la pénalisation du mariage peut être atténuée dans le cadre de l'AVS.

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern