25.10.2017 / Communiqués / Santé /

Coûts de la santé : le Conseil fédéral doit avoir plus de courage !

Le PDC s’engage depuis des années pour un allégement efficace des coûts de la santé qui pèsent sur la classe moyenne. Le rapport d’experts sur le système de santé, publié aujourd’hui par le DFI, reprend sous le titre de « plafond contraignant » l’idée du PDC d’un frein aux coûts de la santé. Les parlementaires Erich Ettlin et Christian Lohr le demandent depuis 2016 ! La majorité des mesures proposées par les experts ne sont guère nouvelles et devront à nouveau être examinées. Agir est la seule thérapie possible pour sauver le système de santé !

Depuis l'introduction de la loi fédérale sur l'assurance-maladie, les coûts de la santé par assuré ont plus que doublé. En parallèle, les experts dans le domaine de la santé estiment que près de 20 % des coûts – soit 6 milliards de francs – pourraient être économisés sans diminuer la qualité dans les soins. Ce potentiel d’économies doit être exploité le plus rapidement possible. Il permettra une réduction réelle de la charge qui pèse sur la classe moyenne.

Les mesures sont connues

Beaucoup de mesures sont sur la table. Elles ont été proposées à maintes reprises par la PDC. La mise en œuvre de ces mesures a été jusqu’ici insatisfaisante. Il s’agit par exemple du financement uniforme des prestations hospitalières et ambulatoires (monisme), de la lutte contre les prix élevés des médicaments par un ajustement des critères de tarification et l’introduction de prix compétitifs pour les produits médicaux dans la liste des moyens et appareils. Les Suissesses et les Suisses ont appris récemment que l’ajustement des prix des médicament était encore retardé. Nous attendons depuis trop longtemps des propositions concrètes pour ajuster les marges de distribution des médicaments et l’introduction d’un système de prix de référence pour les génériques. Face à l’urgence d’agir, les experts parlent à juste titre d’un « échec systématique ». Le Conseil fédéral ne doit pas annoncer comme il l’a fait de nouveaux rapports, mais mettre en œuvre immédiatement le besoin de réforme confirmé par les experts.

Tirer le frein à main

Le PDC veut des mesures immédiates, notamment pour la mise en oeuvre d’un frein aux coûts. La motion de Christian Lohr et Erich Ettlin demande depuis 2016 la mise en place de ce mécanisme. Le PDC lancera une initiative populaire visant à introduire dans la Constitution fédérale un frein aux coûts de la santé. Et ce de manière analogue à la demande principale formulée par les experts dans leur rapport.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern