12.09.2017 / News du groupe / Le PDC /

Auditions des candidats au Conseil fédéral

Lors de sa séance d’aujourd’hui, le groupe PDC a auditionné les candidats PLR au Conseil fédéral. Il poursuivra la discussion sur cette élection lors de sa séance de la semaine prochaine. Le groupe PDC rejette en outre sans voix contraire l’initiative RASA. Il ne soutiendra pas non plus de contre-projet. L’initiative anti-service public (initiative No Billag) ainsi que le contre-projet proposé sont également tous deux rejetés à l'unanimité par le groupe PDC.

L’élection d'un membre du Conseil fédéral en remplacement du Conseiller fédéral Didier Burkhalter qui aura lieu le 20 septembre figurait à l’ordre du jour de la séance du groupe PDC. Le groupe a auditionné les trois candidats PLR au Conseil fédéral. Chacune des trois personnes est qualifiée et éligible. Le groupe poursuivra la discussion sur cette élection lors de sa séance de mardi prochain.

Rejet de l’initiative RASA

Le groupe PDC rejette sans voix contraire l’initiative « Sortons de l’impasse ! Renonçons à rétablir des contingents d’immigration » (Initiative RASA) pour des raisons démocratiques. L’initiative ne résout pas les problèmes posés par la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. Le groupe PDC ne voit en outre ni l’utilité ni la plus-value d’un contre-projet. Il rejettera donc les propositions de minorités au Conseil national.

Le PDC s’est toujours engagé avec force et conviction pour le maintien des accords bilatéraux avec l’Union européenne. Ceux-ci sont essentiels pour notre économie et notre prospérité, ainsi que pour la recherche et la formation. Le PDC a proposé une solution de mise en œuvre de l’initiative populaire contre l’immigration de masse pragmatique et praticable. Le concept du groupe PDC aurait permis de mieux exploiter la marge de manœuvre permise par l’accord sur la libre circulation des personnes, sans toutefois le remettre en question. Les bilatérales n’auraient pas été mises en danger et la volonté populaire aurait été appliquée.

Rejet de l’initiative anti-service public sans contre-projet direct

En février 2017 déjà, le groupe PDC a rejeté à l’unanimité l’initiative néfaste « Oui à la suppression des redevances radio et télévision (suppression des redevances Billag) » qui est une véritable initiative anti-service public. Il rejette également le contre-projet direct proposé par la minorité de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N). Le groupe PDC s’engage pour un paysage médiatique et un service public forts. L’initiative anti-service public affaiblit totalement le service public dans l’audiovisuel. Ce serait désastreux pour un paysage audiovisuel indépendant au sein de notre système de démocratie directe et rendrait impossible les médias audiovisuels au sein des minorités linguistiques.

Contact