26.08.2017 / Communiqués / Le PDC /

Congrès estival du PDC : le véritable parti citoyen

La conciliation entre liberté et solidarité figure au cœur de l’orientation politique du PDC. C’est ce qui a été décidé lors de son congrès estival dans le cadre du projet stratégique #PDC2025. Afin de mettre fin à l’explosion des primes d’assurance maladie, les plus de 500 participants au congrès ont adopté une résolution demandant l’introduction d’un frein aux coûts de la santé. Si la voie parlementaire devait échouer, la direction du parti devra élaborer une initiative populaire.

Depuis plus de 100 ans, le PDC comme véritable parti citoyen marque de son emprunte cette Suisse qui réussit et s’engage de manière conséquente en faveur des valeurs suisses porteuses d’avenir. Une Suisse qui réussit a besoin d’un PDC fort. Raison pour laquelle le PDC a lancé lors du Congrès estival 2016 à Appenzell le projet de réforme stratégique #PDC2025.  

« Le PDC est le seul parti qui fait le trait d’union entre la liberté et la solidarité, la prospérité et la justice, la souveraineté et l’ouverture » affirme Gerhard Pfister, président du PDC et conseiller national (ZG). Le binôme « dignité humaine et progrès » illustre en fin de compte ce qui anime le PDC : « nous sommes un parti fidèle aux valeurs qui font la Suisse et qui s’engage pour l’équité sociale et la liberté. Cela ne signifie pas que nous faisons de la politique en regardant dans le rétroviseur, mais que nous concevons l’avenir sur la base d’un socle de valeurs humanistes  chrétiennes » ajoute le conseiller aux Etats Pirmin Bischof (SO), président du groupe PDC au Conseil des Etats.

Après une discussion intéressante et ouverte, la vision et les lignes directrices ont été adoptées à une large majorité. La première étape du projet stratégique #PDC2025 prend ainsi fin, la mise en œuvre des mesures correspondantes figurera au centre de la prochaine étape.

La Présidente de la Confédération Doris Leuthard évoque les défis de la Suisse
Egalement présente à Genève pour le congrès estival du PDC, la présidente de la Confédération Doris Leuthard a souligné l’importance d’une Suisse ouverte et a qualifié la ville de Genève, qui accueille le siège de nombreuses organisations internationales, de miroir des défis de l’ensemble de la Suisse. Notre pays a la possibilité de façonner son avenir que ce soit concernant sa relation à l’Europe et au monde, les défis de la digitalisation ou les réformes importantes comme la prévoyance vieillesse. La présidente de la Confédération a appelé à soutenir cette réforme.

Résolution pour l’introduction d’un frein aux coûts de la santé
Lors de la deuxième partie du congrès estival, Gerhard Pfister a présenté la résolution du PDC portant sur les coûts de la santé : « Lutte contre la hausse des primes d’assurance maladie ». La limite du supportable est déjà dépassée, en particulier pour les familles de la classe moyenne. « Il faut un moyen d’intervention indépendant des acteurs de la santé pour contrer l’augmentation des coûts » a affirmé Gerhard Pfister. Les membres présents ont adopté la résolution sans voix contraires et demandent ainsi l’introduction d’un frein aux coûts de la santé. Si la voie parlementaire devait ne pas aboutir à un résultat en ce sens, la direction du parti devra élaborer une initiative populaire correspondante. 

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern