22.06.2017 Articles Formation et recherche Erasmus, Weiterbildung, Ausbildung, Bundesrat, Universität

Les JDC Suisse veulent un débat sur le programme Erasmus +

Après l'adoption, lors de leur congrès qui s'est tenu à la fin du mois d'avril 2017, d'une résolution relative à la reprise des négociations en faveur de l'accès pour tous les jeunes de Suisse au programme européen pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport (Erasmus+), les JDC saluent l'interpellation sur Erasmus+ du conseiller aux États du groupe PDC, Beat Vonlanthen.

Le conseiller aux États PDC Beat Vonlanthen critique le revirement brutal et soudain du Conseil fédéral en ce qui concerne Erasmus+. Cette décision contraste de manière saisissante avec la précédente promesse du Conseil fédéral, et soulève de nouvelles questions pour les acteurs concernés. La prolongation de quatre ans au minimum de la solution transitoire actuelle présente des désavantages majeurs : moins d'institutions partenaires à l'étranger, davantage de bureaucratie pour les universités, et des possibilités restreintes de participation aux projets de coopération. La solution transitoire du Conseil fédéral ne tient compte d'aucun des objectifs du programme, à l'exception de ceux visant la formation de niveau tertiaire. Le Conseil fédéral met ainsi en danger la force du système éducatif suisse, dont la compétitivité repose essentiellement sur son interaction avec l'étranger. Les JDC critiquent également vivement cette décision du Conseil fédéral. Le parti a déjà communiqué sur ce sujet en avril et rédigé un papier de position.

Les JDC Suisse considèrent que la réponse du Conseil fédéral n'est pas suffisante. Ils demandent qu'Erasmus+ et que la décision du Conseil fédéral fassent l'objet d'une discussion. Encourager une « solution suisse », qui implique donc de faire durablement cavalier seul, ressemble à une mauvaise excuse du Conseil fédéral. La Confédération doit pleinement assumer la contribution au programme, et reprendre les négociations pour une association complète à Erasmus+. Les JDC Suisse ont invité le Conseil des États à soutenir les attentes de la jeunesse, et à demander au Conseil fédéral de reprendre les négociations. Les JDC Suisse s'engagent désormais en faveur d'une solution juste pour la jeunesse suisse en formation, affectée par les difficultés d'accès de la Suisse à Erasmus+.