15.06.2017 / News du groupe / Le PDC / Conseiller national, Groupement suisse pour les régions de montage, Groupe PDC

Thomas Egger succède à Roberto Schmidt

Roberto Schmidt qui a pris ses nouvelles fonctions de conseiller d’Etat valaisan, le 1er mai dernier, laisse aujourd’hui son fauteuil de conseiller national à Thomas Egger. Thomas Egger est directeur du Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB). Il a prêté officiellement serment.

Roberto Schmidt a représenté le canton du Valais au Conseil national sous les couleurs du Parti chrétien-social du Haut-Valais (CSPO) entre 2007 et 2011 et depuis novembre 2015. Il était membre du Groupe PDC aux Chambres fédérales et s’est engagé au sein de la Commission des institutions politiques (CIP), de la Commission des finances (CDF), de la Commission des affaires juridiques (CAJ) et de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie (CEATE). Roberto Schmidt a su mettre à profit ses vastes connaissances dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture, du tourisme et de la politique régionale.

La motion qui lancé avec succès la sortie du nucléaire

Roberto Schmidt a déposé la motion qui jeta les bases de la Stratégie énergétique acceptée par le peuple : « Je suis très heureux que ma motion « Sortir du nucléaire par étapes » ait contribué durablement à la transformation de l’approvisionnement suisse en énergie, à l’interdiction de nouvelles centrales nucléaires, à l’augmentation de l’efficacité énergétique et à la valorisation sur le long terme des énergies renouvelables indigènes – en particulier de l’énergie hydraulique ». Elu le 19 mars 2017 au Conseil d’Etat valaisan, il a pris ses nouvelles fonctions le 1er mai 2017 : « Même si les deux mandats de conseiller national et de conseiller d’Etat ne sont pas inconciliables sur le plan juridique, je n’ai pas jugé opportun du point de vue de la charge de travail de continuer à occuper ces deux fonctions ».

Son successeur est « Monsieur régions des montagnes »

Son successeur Thomas Egger a prêté officiellement serment. Il est également membre du CSPO et de ce fait du Groupe PDC. Thomas Egger est directeur du Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) : « Je me réjouis beaucoup de ce nouveau défi ». Jusqu’à présent, il a participé activement dans les coulisses à la politique fédérale : « L’élection au Conseil national me permettra de le faire encore plus activement ». Le nouveau conseiller national assermenté veut en particulier faire valoir au Parlement les demandes des régions de montagnes et du canton du Valais « dans tous les domaines, de la politique agricole jusqu’aux résidences secondaires »

Le conseiller national Thomas Egger sera membre de la Commission des finances (CDF). La conseillère nationale Andrea Gmür fait donc son entrée à la Commission des affaires juridiques (CAJ).

Contact