26.04.2017 Articles Famille pénalisation fiscale des couples mariés, Rapport sur la situation des familles

Rapport sur la situation des familles en Suisse

35 ans après le premier rapport complet sur la situation des familles, le Conseil fédéral a publié aujourd’hui le troisième rapport sur la situation des familles en Suisse. Il découle d’un postulat de l’ancienne Conseillère nationale Lucrezia Meier-Schatz adopté par le Conseil national. Il est clair pour le PDC : les enfants ne doivent pas devenir un luxe dans notre pays. Le PDC va étudier ce rapport attentivement et prendre les mesures appropriées sur cette base. Grâce aux données contenues dans ce rapport, les conditions-cadres pour les familles pourront être améliorées pour toutes les phases de la vie.

Les familles sont le fondement de notre société. La Suisse ne fait toutefois toujours pas partie des pays particulièrement favorables pour les familles. Les familles de ce pays sont confrontées à des défis importants, en particulier en ce qui concerne le pouvoir d’achat, les coûts de la santé et la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle. En 2012, la Conseillère nationale PDC Lucrezia Meier-Schatz demandait dans un postulat au Conseil fédéral d’élaborer un nouveau rapport sur la situation des familles dans notre pays. Le rapport développe dans le détail quels coûts les familles avec enfants ont à faire face, et comment les familles s’organisent selon leurs besoins mais aussi selon leurs possibilités et les structures existantes en Suisse.

Le PDC va étudier ce rapport actualisé sur la situation des familles en détail. Cet état des lieux livre des éléments importants sur la situation des familles et servira au PDC de base pour son engagement politique en faveur des familles à tous les niveaux. Nous saluons notamment le fait que ce rapport ne se penche pas seulement sur la situation des familles avec des enfants, mais aussi sur celle des familles dans les phases plus tardives de la vie.

Une majorité de la population attend de la politique de meilleures conditions-cadres pour les familles. Avec ce rapport, nous pourrons développer la politique familiale de manière encore plus cohérente.

Les priorités du PDC en matière de politique familiale

Les priorités du PDC en matière de politique familiale sont la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle, dans toutes les phases de la vie. Les familles doivent être protégées de la pauvreté et avoir la possibilité de choisir librement leur modèle de vie. Mardi prochain, le Conseil national traitera de la modification de la loi fédérale sur les aides financières à l'accueil extra-familial pour enfants. C’est un projet important pour la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle et l’amélioration des possibilités de garde des enfants. Il est important que ce projet soit accepté.

Eliminer la pénalisation fiscale du mariage

Une autre priorité du PDC en matière de politique familiale est la suppression de la pénalisation fiscale du mariage. Le 28 février 2016, le peuple suisse a refusé à une courte majorité, et malgré une large majorité des cantons en sa faveur, l’initiative populaire du PDC « Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage ». Les familles dont les parents sont mariés demeurent donc discriminées sur le plan fiscal par rapport aux couples concubins. Cette discrimination fiscale du mariage ne se justifie ni d’un point de vue économique, ni du point de vue de la politique familiale, et doit enfin être éliminée.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern