05.04.2017 / Communiqués / Famille /

Le travail doit être rentable

Le Conseil fédéral a ouvert aujourd’hui la procédure de consultation concernant l’augmentation des déductions fiscales pour les frais de garde des enfants par des tiers. Le PDC est sur le principe favorable à ce projet. Le travail doit être rentable pour les deux parents. Ce projet est toutefois lié à d’autres mesures dans ce domaine, et en particulier à la modification de la loi fédérale sur les aides financières à l'accueil extra-familial pour enfants qui sera traitée en mai par le Conseil national.

Le projet du Conseil fédéral prévoit que les parents puissent à l’avenir déduire de leur revenu imposable sur le plan fédéral un montant maximal de 25'000 francs par enfant au titre des frais de l'accueil extra-familial. Sur le plan cantonal, une déduction d'au moins 10'000 francs sera possible.

Aujourd’hui, dans 75 % des familles, les deux parents participent aux revenus via une activité professionnelle. Le deuxième revenu ne doit pas être absorbé par les impôts ou les frais de garde. Des mesures fiscales et infrastructurelles en la matière sont des éléments importants pour mieux intégrer les femmes, notamment, sur le marché du travail. Cela est l’un des principaux objectifs de l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié. Avec la pénurie de main-d’œuvre actuelle, la pression sur les familles s’accentue pour que celles-ci augmentent leur activité professionnelle. Dans ce cas, leur situation financière doit être améliorée. C’est pour cette raison que le PDC est sur le principe favorable à une augmentation de la déduction fiscale pour les frais de garde des enfants par des tiers.

Ce projet est toutefois lié à d’autres mesures dans ce domaine, et en particulier à la modification de la loi fédérale sur les aides financières à l'accueil extra-familial pour enfants qui sera traitée par le Conseil national en mai. Afin que toutes les familles profitent de mesures en faveur de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale et que les possibilités de garde soient constamment améliorées, il est important que cet autre projet soit adopté – nous mettons ici le PLR et l’UDC devant leurs responsabilités.

Le PDC étudiera attentivement les propositions du Conseil fédéral dans le cadre de la procédure de consultation – notamment sous l’angle des conséquences pour les cantons – et se prononcera plus concrètement à cette occasion.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern