14.03.2017 / Communiqués / Sécurité sociale / Réforme prévoyance vieillesse

Un pas important vers le succès de la réforme de la prévoyance vieillesse

La conférence de conciliation a présenté, mardi soir, sa proposition pour la réforme de la prévoyance vieillesse 2020. Le Parlement pourra ainsi voter jeudi sur une des réformes les plus importantes pour notre pays. Le PDC soutiendra la proposition de la conférence de conciliation et demande aux autres partis de faire de même.

La proposition de la conférence de conciliation est un pas important vers le succès de la réforme de la prévoyance vieillesse. L’augmentation de 70 francs des rentes des nouveaux retraités et l’augmentation à 155 % du plafond pour les couples mariés sont heureusement maintenues. La diminution de 12 % des rentes, dans le second pilier, provoquée par l’abaissement du taux de conversion, est ainsi (partiellement) compensée.

Les Chambres ont étudié chacun pendant une année de nombreux modèles. Seul celui proposé au départ par le Conseil des Etats et qui demande un supplément pour l’AVS présente le meilleur rapport coût-efficacité. En ce qui concerne le financement des mesures, la conférence de conciliation s’est mise d’accord sur une augmentation de la TVA de 0,6 %.   

Le PDC s’est fortement engagé dès le départ pour la réforme de la prévoyance vieillesse et l’a influencé de manière déterminante. Le parti soutiendra la proposition de la conférence de conciliation et demande aux autres partis de faire de même. Un échec de la Prévoyance vieillesse 2020 serait l’option la plus coûteuse.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3011 Berne