12.02.2017 / Communiqués / Economie / Unternehmenssteuerreform III, Nationalstrassen- und Agglomerationsverkehrs-Fonds NAF

La nécessité d’une nouvelle réforme fiscale et de mesures pour la classe moyenne

Le PDC regrette le rejet de la réforme fiscale, mais salue l'acceptation du FORTA et de la naturalisation facilitée des étrangers de la 3ème génération. Le non à la réforme fiscale, provoqué par la Gauche, crée une incertitude nocive à la place économique suisse. C'est pourquoi, une nouvelle réforme s'impose d'urgence. Le PDC a toujours souligné l'importance de la décision du peuple dans les projets importants. Le non d'aujourd'hui est un avertissement adressé à la majorité PLR/UDC. Celle-ci doit être prête aux compromis lors de réformes. Une nouvelle réforme fiscale ou la réforme importante de la Prévoyance vieillesse 2020 ne peuvent pas échouer. Le peuple attend non seulement des réformes fiscales pour les entreprises, mais aussi des mesures renforçant la classe moyenne.

Le PDC regrette ce non imputable à la Gauche, car il crée des incertitudes qui pèseront durablement sur la place économique suisse, menaçant par là même les investissements et les emplois. Les raisons de ce rejet sont multiples. Le PDC est convaincu qu'une nouvelle réforme s'impose d'urgence. Le PDC s’engagera encore plus fortement en faveur d’une solution équilibrée. Il attend de tous les partis qu'ils participent de manière constructive à l'élaboration d'une réforme capable d'emporter la majorité. Nous devons faire en sorte que rien ne fasse obstacle à la compétitivité de la Suisse. La population, et en particulier la classe moyenne, attend certes des réformes fiscales pour les entreprises, mais aussi des mesures qui renforcent son pouvoir d’achat en luttant contre les primes élevées des caisses maladies ou les impôts injustes causés par la pénalisation fiscale du mariage.

Tirer les leçons pour la réforme de la prévoyance vieillesse

Au sein du Parlement, le PDC s'est fermement engagé pour une réforme équilibrée. Sans ses interventions, le rejet de la réforme aurait été encore plus massif, le PLR et l’UDC voulant aller encore plus loin. Le PDC a toujours souligné l'importance de l'opinion du peuple sur les projets de telle envergure et invite la majorité PLR/UDC à l'intégrer et à faire des compromis. Dans le cas contraire, c’est le même destin qui attend la réforme de la prévoyance vieillesse – nous ne pouvons pas laisser une telle chose arriver ! Un projet de démantèlement unilatéral ne passera jamais devant le peuple.

Le FORTA garantit des infrastructures de transport performantes

Le PDC salue l'acceptation claire du fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA). Après le fonds pour le financement et l’aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF), un fonds voit également le jour pour les infrastructures de transport. Outre les secteurs d’activité dépendants des routes, le FORTA profitera surtout aux agglomérations. Il mettra suffisamment de moyens à disposition dans les programmes d'agglomération pour éliminer les goulets d'étranglement et canaliser le trafic.

Oui à une naturalisation facilitée de la 3ème génération

Le peuple et les cantons ont approuvé la nouvelle disposition constitutionnelle concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la 3ème génération. Rien ne distingue la plupart des jeunes étrangers de la 3ème génération des Suissesse et des Suisses. C'est pourquoi, il est justifié que nous leur facilitons l'accès au passeport suisse. La PDC a toujours soutenu ce projet car il ne contient aucun automatisme.

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern