19.12.2016 / Articles / Le PDC / PDC2025, pénalisation du mariage, économie, Places de travail, immigration

Améliorer encore le PDC – nous y travaillons !

Après huit mois passés à la tête du PDC et à l'approche de la fin d'année, place à un premier bilan. Malgré l'excellent travail de nos collaborateurs et la bonne campagne électorale menée dans de nombreux cantons, nous avons enregistré une perte de sièges massive. Mais nous travaillons à l'amélioration du PDC. La réussite ne tombe pas du ciel. Je vais m’engager fortement pour que nous retrouvions la voie du succès. Je suis très reconnaissant envers tous ceux qui se sont investis, qui s’investissent et qui s'investiront l’année prochaine pour la famille PDC.

En 2016, huit élections cantonales ont eu lieu et comme vous le savez, les résultats de ces élections parlementaires cantonales ont été mauvais pour le PDC. Les pertes de sièges ont parfois été très importantes. C’est là-dessus que nous devons travailler. Nous devons nous améliorer dans de nombreux domaines. Mais tout n’est pas mauvais. Lors des différentes élections aux Conseils d’Etat nous avons fait preuve d’une force de persuasion : dans le canton d'Argovie, nous avons réussi sans difficulté à remplacer, au premier tour, un conseiller d'Etat sortant ; dans le canton de Bâle-Ville, nous avons réussi à défendre le siège du PDC au premier tour et à Fribourg, d'emblée nous avons pu conserver nos trois sièges, un résultat que beaucoup d'observateurs ne croyaient pas possible et que d'autres partis n'ont pas réussi à atteindre !

Cela prouve que le PDC dispose d'un excellent personnel politique. Le PDC doit cependant montrer qu'il est aussi capable de gagner dans des parlements cantonaux. L'an prochain auront lieu des élections en Valais, à Soleure, à Neuchâtel et dans le canton de Vaud. Le PDC doit s'engager pour la population de ces cantons. Je suis toujours convaincu que le PDC va retrouver le chemin de la victoire. Pas aujourd'hui, ni demain mais après-demain. Il est possible de gagner sous les couleurs du PDC. J'investirai toute mon énergie pour que le PDC retrouve le chemin du succès.

Suppression de la discrimination fiscale des couples mariés – Tenir bon !

Au début 2016, le 28 février, le peuple avait rejeté de très peu notre initiative sur la suppression de la pénalisation du mariage. La déception fut grande de ne pas avoir réussi à faire passer notre pro- jet. Mais l’obtention de la majorité des cantons ne fut possible que grâce à votre engagement. Le Conseil fédéral a confirmé en août que nous avions raison, en indiquant vouloir supprimer la pénalisation du mariage au moyen d'un calcul alternatif des impôts. Nous poursuivrons nos efforts pour que les couples mariés et les familles soient toujours considérés comme une communauté économique et que les couples ainsi que les partenaires enregistrés ne soient plus désavantagés vis-à-vis des couples de concubins. Après le Conseil des Etats, le Conseil national s’est également exprimé en faveur de la suppression de la pénalisation du mariage en soutenant l’imposition commune des couples mariés ou enregistrés. À ce sujet, le PDC a pu enregistrer un joli succès lors de la session d'hiver : après le Conseil des Etats, le Conseil national s’est également exprimé en faveur de la suppression de la pénalisation du mariage en soutenant l’imposition commune des couples mariés ou enregistrés.

Il en va de même pour la prévoyance vieillesse : le PDC souhaite que le plafond de rente AVS des couples mariés augmente. La discrimination fiscale envers les couples mariés pourra ainsi être combattue dans la rente AVS. Le PDC est le parti qui veut assurer durablement les retraites pour les générations futures et ce, sans augmentation de l'âge de la retraite à 67 ans (communiqué).

Nos thèmes centraux en 2017 seront la prévoyance vieillesse, la relation de la Suisse à l'Europe, la stratégie énergétique 2050, la formation, la politique de santé et naturellement le débat sur les valeurs démocrates-chrétiennes. Il est important, en 2017, de poser ces thèmes et être présent, comme nous l’avons fait depuis août 2016. Nous continuerons à prendre des décisions importantes et à marquer les débats. Le PDC doit rester présent et visible aux yeux de l’opinion publique. Le PDC sera ainsi au cœur des discussions. Les critiques et les attaques contre nos positions sont la preuve que nous sommes présents et visibles. L’absence d’opposition est le signe d’un manque de profil. Le succès d’un parti passe par nos adversaires ! Faire preuve de caractère renforcera le PDC.

Merci et joyeux Noël !

Je remercie tous ceux qui m'ont accompagné jusqu'à présent, et je souligne encore une fois mon engagement à tout mettre en œuvre pour que le PDC retrouve la voie du succès. Je serai jugé sur ma capacité à le faire. Aujourd'hui, il est trop tôt, demain et l'an prochain aussi ; le succès du PDC ne tombe pas du ciel ; mais lors des élections 2019, nous devons gagner. Je vous souhaite à toutes et tous de joyeuses fêtes de l'Avent, un joyeux Noël et une année 2017 pleine de réussite !