14.12.2016 / Articles / Santé / primes

Le Conseil national accepte d’alléger les familles dans le domaine des primes d’assurance-maladie

La conseillère nationale Ruth Humbel (AG) a déposé en 2010 une initiative parlementaire qui exige une exonération des enfants du paiement des primes d’assurance-maladie. Le projet de loi a été débattu puis accepté au Conseil national aujourd’hui. Les familles seront enfin sensiblement déchargées grâce au PDC.

Le PDC se bat depuis 6 ans pour alléger la charge financière que représentent les primes d’assurance-maladie sur les familles avec enfants et jeunes adultes. La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) a mis en œuvre et soumis au Conseil national l’initiative parlementaire correspondante de la conseillère nationale PDC Ruth Humbel (AG). Le projet de loi a été accepté par 114 contre 63 voix ce matin !

Le projet débattu propose que les primes d’assurance-maladie pour les enfants ainsi que pour les jeunes adultes en formation, vivant dans un ménage à bas ou moyen revenu, soient réduites de 80 % au lieu de 50 % actuellement.

Le principe de l’exonération des enfants des primes d’assurance-maladie est une préoccupation centrale pour le PDC. Il est d’ailleurs ancré dans le programme de parti. Le parti se réjouit de cette réduction des primes d’assurance-maladie pour les enfants et les jeunes en formation, même si son objectif initial d’exonérer totalement les enfants n’est pas entièrement atteint. Les familles disposant de revenus bas ou moyens seront tout de même très fortement soulagées. L’objet va maintenant au Conseil des Etats. Nous attendons de la Chambre haute une réelle prise en considération des familles.