27.09.2016 News du groupe Économie durable le travail au noir

Protéger les travailleurs suisses, c’est éviter le travail au noir

Jeudi, le Parlement aura une fois de plus la possibilité de supprimer une inégalité entre les entreprises honnêtes et malhonnêtes. Pour le groupe PDC, il est nécessaire de renforcer la loi fédérale sur le travail au noir. Tout comme il l’a fait dans le cadre de la loi sur les travailleurs détachés, le Groupe PDC s’engagera fermement en faveur des entreprises honnêtes.

Le Groupe PDC condamne toute forme de travail au noir. Il conduit à la distorsion de la concurrence et affaiblit notre économie et nos assurances sociales. La loi fédérale concernant des mesures en matière de lutte contre le travail au noir entrée en vigueur en 2008 doit, selon le Conseil fédéral, être révisée. L’évaluation de la loi auprès des cantons et des caisses de compensation a montré la nécessité d’agir dans certains secteurs. Nous nous engageons afin de combattre le travail au noir à la racine et dans ses ramifications. Cette révision doit donner aux autorités cantonales de nouveaux instruments pour mieux collaborer. Ceci afin d’améliorer les contrôles, sans imposer aux entreprises des procédures administratives superflues. La lutte contre le travail au noir est d’autant plus importante dans les régions frontalières.

Déjà lors des débats sur la loi sur les travailleurs détachés, il est apparu clairement quel parti s’engage en faveur des entreprises honnêtes. Depuis la semaine dernière, grâce au PDC, il est désormais possible de sanctionner cumulativement les entreprises étrangères qui contreviennent au droit suisse. Cela protégera les entreprises indigènes. Cette décision a été prise contre l’avis de l’UDC et du PLR qui s’autoproclament partis de l’économie et des PME. Il en va de même concernant cette révision de la loi fédérale sur le travail au noir. L’UDC et une partie du PLR abandonnent une nouvelle fois les entreprises honnêtes. Ils s’abritent derrière l’argument de la bureaucratie et restent les bras croisés faces aux pratiques commerciales déloyales d’entreprises suisses et étrangères. Le Groupe PDC s’exprime en faveur d’un renforcement de cette loi contre le travail au noir et soutient les entreprises suisses qui ont des pratiques honnêtes. 

Contact