09.09.2016 Articles Assurances sociales AVSplus

Toutes les générations disent NON à l’initiative AVSplus

L’initiative « AVSplus » des syndicats part peut-être d’une bonne intention, mais est irresponsable au vue de son coût et de la situation de l’AVS et Cette augmentation de 5,5 milliards par an est « cochonnement » trop chère. L’initiative met en péril la réforme Prévoyance vieillesse 2020 pour laquelle le PDC s’engage depuis longtemps. Non seulement le PDC 60+ mais également les JDC suisses et avec nous toutes les générations disent véhément NON à l’initiative AVSplus.

Il ne faut pas rêver, la réalité nous rattrape toujours. L’initiative AVSplus veut augmenter toutes les rentes AVS de 10 %. Pour beaucoup ce serait formidable. Pourtant, il convient d’observer attentivement la situation dans laquelle nous sommes. Le déficit de l’AVS croît depuis 2014. L’actualisation des perspectives financières par la Confédération – si aucune mesure n’est prise – révèle un manque à gagner de 7,5 milliards d’ici 2030 et de tout juste 11 milliards de francs en 2035. Et cela sans compter la proposition chimérique de l’Union syndicale suisse qui obligerait à trouver chaque année 5,5 milliards de francs supplémentaires et creuserait ainsi encore plus le gouffre financier.

L’évolution démographique doit être considérée comme un défi majeur

Le problème principal de l’AVS est l’évolution démographique. En effet, le taux de natalité est en forte baisse depuis les années 60. En raison du départ à la retraite de ceux que l’on a appelés la génération du « baby-boom », le nombre de retraités dans les prochaines trente années doublera. Les initiants semblent avoir oublié cet aspect. De plus, selon l’initiative, tous les retraités percevraient une augmentation de 10 % de leur rente AVS, qu’ils soient aisés ou non. Cette augmentation selon le principe de l’arrosoir n’est pas solidaire et coûte cher. 

Le PDC s’engage pour la Prévoyance vieillesse 2020

Le comité du PDC suisse 60+ estime également que la réforme actuelle du système de retraites, lancée par le Conseil fédéral, et connue sous le nom de Prévoyance vieillesse 2020 doit être activement poursuivie. Cette réforme propose une solution globale pour les 1er et 2ème piliers de notre système de prévoyance vieillesse. Le but doit être la garantie des rentes actuelles dans les deux piliers.

Politiquement cette première réforme conjointe n’est pas simple à faire passer. Souvenons-nous que les deux dernières réformes du système des retraites ont été rejetées en vote populaire. C’est pourquoi, l’accent doit entièrement être mis sur la réforme actuelle. L’initiative AVSplus va à contre-courant de la réalité et doit être clairement rejetée. 

Jeunes et moins jeunes unis pour une même cause

Le PDC 60+ et les JDC suisses disent unanimement NON à l’initiative AVSplus qui est « cochonnement » chère et qui met en danger le principe de solidarité intergénérationnelle. Une solidarité illustrée en photos lors d’une campagne sur ce sujet.