24.06.2016 Communiqués Politique extérieure Brexit

Brexit

Suite à la décision des Britanniques de quitter l’UE, un accord commun sur la mise en œuvre de l’initiative sur l’immigration de masse est devenu plus compliqué mais pas impossible. Les résultats dévoilent une confiance à la baisse de la population européenne pour son Union.  

La Grande-Bretagne a décidé de quitter l’UE. Une solution commune entre la Suisse et l’UE sur la mise en œuvre de l’initiative sur l’immigration de masse est à présent plus compliquée. Mis à part le fait que l’UE doive s’en tenir au principe de la liberté de circulation des personnes, celle-ci sera prochainement autrement occupée. Les négociations avec la Suisse ne sont pas prioritaires. C’est pourquoi le PDC exige des autres partis d’agir sans délai et de s’engager dans la mise en œuvre de l’initiative sur l’immigration de masse au parlement. Autrement, le Conseil fédéral devra appliquer l’initiative unilatéralement avec une clause de sauvegarde.

L’UE a perdu la confiance du peuple  

La votation sur le Brexit, les élections présidentielles en Autriche et d’autre référendums et élections en Europe dévoilent tous la même chose : L’UE perd la confiance des européens. Lors de la campagne, le Royaume Uni n’a pas su suffisamment convaincre ses citoyens que le développement économique était essentiel au bien-être de l’Europe. Les problèmes existentiels des personnes étaient sur le devant de la scène. La crise migratoire, la crise monétaire dans l’UE, le taux élevé de chômage, des structures centralistes et non fédéralistes ainsi que la distance grandissante entre les décideurs politiques à Bruxelles et les citoyens sont les problèmes qui font réagir et bouger les gens en Europe. Ce sont également les problèmes que l’UE doit absolument résoudre sans délai.  

Le PDC est convaincu : la Suisse a besoin d’une relation avec l’UE et ainsi des bilatérales et de la sécurité juridique. Ceci est dans l’intérêt de notre pays. L’économie et surtout les nombreuses entreprises suisses orientées vers l’export et l’innovation ont maintenant besoin de sécurité et de soutien. Pour assurer le plein emploi, nous devons réduire les coûts et la bureaucratie. De plus, la banque nationale doit établir une politique monétaire prudente et prévoyante. Une réforme des rentes est nécessaire pour garantir les rentes futures. Le PDC s’engage pour que la Suisse soit un pays libre, à succès et compétitif également dans le futur. De plus, nous nous engageons pour que notre pays maintienne ses bonnes relations avec l’UE et le reste du monde. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern