17.06.2016 Communiqués Service public & transports médias

Le PDC pour un service public médiatique fort

Le Conseil fédéral a présenté aujourd’hui une analyse détaillée du service publique dans le domaine des médias. Il en conclut que le service public médiatique apporte une contribution indispensable à la société en faveur d’une démocratie directe vivante. Le PDC s’engage pour un service public médiatique garant de la diversité linguistique et culturelle dans notre pays.

Le Conseil fédéral veut remplacer à terme la loi fédérale sur la radio et la télévision par une loi sur les médias électroniques. Une telle réforme demande un important travail de préparation. Le rapport présenté aujourd’hui par le Conseil fédéral constitue une base de discussion dans cette optique. Celui-ci présente des éléments détaillés sur la diversité du paysage radiophonique et télévisuel suisse. Le Conseil fédéral démontre ainsi qu’il va de l’avant avec discernement dans ce domaine.

Service publique dans le domaine des médias

« Le service public médiatique représente un instrument important pour notre démocratie et nos institutions » commente le Conseiller national Martin Candinas (GR). « La SSR doit consacrer plus de place pour des émissions qui stimulent la formation de l’opinion. De manière générale, les programmes de la SSR doivent contribuer à l’information de la population, à la diversité culturelle et linguistique et à la libre formation de l’opinion ». Les émissions de divertissement font aussi partie de la mission de base de la SSR. Celles-ci sont notamment centrales dans le domaine du sport et de la culture et contribuent aussi à la compréhension mutuelle dans notre pays.

Le PDC s’engage pour un paysage médiatique suisse diversifié. Nous voulons une SSR forte, qui puisse continuer d’être compétitive face à la concurrence étrangère et à remplir son mandat légal par le biais de programmes radio et télévisés dans le but de garantir la liberté d'opinion et la diversité linguistique. Le PDC partage en outre le point de vue du Conseil fédéral selon lequel la SSR doit continuer à renoncer à la publicité au niveau de ses prestations sur Internet.

Les moyens alloués suffisent pour assurer le service public

Le PDC estime que la Suisse doit continuer à disposer d’un service public complet et indépendant financé par un système de redevance. Les moyens alloués aujourd’hui à la SSR doivent suffire à assurer ce service public.

Le PDC soutient un système « dual » de radio et télévision avec une SSR forte et des émetteurs régionaux privés complémentaires, qui contribuent aussi à leur niveau au service public. Le PDC s'est engagé pour que la révision de la loi fédérale sur la radio et la télévision (LRTV) permette d'augmenter la part des redevances destinées aux radios et télévisions privées. 

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern