21.05.2016 / News du groupe / Sécurité / RUAG, Coopération internationale, initiative contre l’immigration de masse

Débat d’actualité sur la cyberattaque contre RUAG

Le Groupe PDC déposera au début de la session d’été une interpellation urgente demandant la tenue d’un débat d’actualité au Conseil national sur la cyberattaque contre RUAG. En outre, le groupe PDC s’est entretenu avec le Prof. Dr. Ambühl au sujet de la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. Enfin, le groupe PDC a décidé de soutenir la proposition de renvoi de la délégation PDC à la commission des affaires extérieures concernant le message sur la continuation de la coopération internationale pour la période 2017-2020.

RUAG se définit elle-même comme un partenaire technologique pour les armées et l’industrie de la défense et de la sécurité pour l’exploitation d’infrastructures ICT sensibles par des solutions de cyber-sécurité. Le fait que RUAG en tant que spécialiste de la cyber-sécurité ait été récemment victime d’une cyberattaque est donc préoccupant. D’autant que cette attaque a été repérée par les services de renseignement, et non par l’entreprise elle-même. Le groupe PDC demande donc par l’intermédiaire d’une interpellation urgente la tenue d’un débat d’actualité au Conseil national durant la session d’été, afin de clarifier certaines questions.

Le groupe PDC veut entre autres savoir du Conseil fédéral si ces failles dans le système de sécurité étaient connues, à quel type de données les hackers ont eu accès, et ce que le Conseil fédéral entend entreprendre pour éviter à l’avenir ce type de cyberattaques.

Mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse

Le groupe PDC s’est en outre entretenu avec le Prof. Dr. Michael Ambühl, professeur en négociation et gestion des conflits à l'ETH Zurich, au sujet de son modèle de clause de sauvegarde. Le groupe estime que ce modèle offre des perspectives intéressantes dans l’optique de la discussion sur la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse au Parlement.

Pour une coopération au développement efficace

Le groupe PDC soutient la proposition de renvoi concernant le message sur la continuation de la coopération internationale pour la période 2017-2020. Il veut ainsi atteindre plus de transparence et de clarté dans la coopération internationale. Pour le groupe PDC, il ne s’agit pas de couper dans le crédit-cadre proposé par le Conseil fédéral. La coopération au développement est l’une des activités de politique extérieure les plus importante ainsi qu’un devoir constitutionnel. Avec le message proposé par le Conseil fédéral, le Parlement se penchera sur une enveloppe globale de 11 milliards de francs environ. Le groupe PDC demande donc que ces moyens soient engagés de la manière la plus efficace possible (voir communiqué du 3 mai 2016). 

Contact