09.03.2016 Articles Agriculture initiative populaire pour la sécurité alimentaire

Le PDC au conseil national pour la sécurité alimentaire

L’initiative populaire pour la sécurité alimentaire lancée par l’Union suisse des paysans veut garantir l’avenir de la production alimentaire helvétique. Aujourd’hui, le Conseil national a délibéré sur l’initiative. Une grande majorité des conseillers nationaux du PDC ont voté en faveur de l’initiative.

Aujourd’hui, notre planète est peuplée de 7,39 milliards d’êtres humains. La population atteindra les 11 milliards d’ici 2050. Les ressources naturelles, telles que les terres arables et l’eau, sont toutefois limitées et parfois déjà rares. Rien que dans notre pays, on construit chaque année environ l’équivalent de la ville de Montreux. L’avenir de l’approvisionnement de la population en denrées alimentaires indigènes, produites de façon durable et dans le respect des espèces est menacé.

La Constitution offre une protection insuffisante

Même le Conseil fédéral considère que la Constitution actuelle est insuffisante. Dans son rapport relatif au contre-projet, il retient que la sécurité alimentaire ne peut être garantie sur le long terme que par le biais d’un renforcement des dispositions constitutionnelles.

Garantir l’approvisionnement

L’initiative garantit une gestion efficace et durable des ressources disponibles pour la production alimentaire en Suisse. Elle contrecarre ainsi leur raréfaction à l’échelle mondiale et à l’échelle de notre pays.

La parole aux consommateurs

L’initiative promeut une production alimentaire proche de la nature, dans le respect des espèces, qui préserve la diversité écologique en favorisant des méthodes de production raisonnées. La population suisse n’y est pas indifférente. Grâce à l’initiative, les consommateurs ont droit à la parole lorsqu’il est question de production alimentaire.

Assurer l’avenir

L’initiative garantit la production indigène et freine l’augmentation du volume des importations alimentaires. Cela est essentiel afin que les familles d’agriculteurs puissent continuer à apporter leur pierre à la société.

Aux yeux du PDC, la sécurité alimentaire ne va pas de soi. Nous devons prendre nos responsabilités, pour nous et pour les générations à venir. Aujourd’hui au Conseil national, nous avons donc dit oui à l’initiative « Pour la sécurité alimentaire » et par conséquent à fournir à la population suisse une production alimentaire indigène, durable, variée et respectueuse des espèces.