13.01.2016 Articles Formation et recherche

Un signe clair en faveur du sport pour les jeunes !

Après l’avoir ôtée trois fois du programme de session du Conseil national, la chambre basse a traité ma motion durant la dernière session d’hiver. Dans cette motion que j’avais déposée en 2013, je demandais la création d’au moins trois centres nationaux de sports de neige. Notre Parlement l’a adoptée par 91 oui, contre 84 non et 4 abstentions.

Pas de cadeau de Noël pour la jeunesse suisse

L’adoption de cette motion aurait pu être un merveilleux cadeau de Noël pour la jeunesse de notre pays. Mais le conseiller fédéral Ueli Maurer a veillé à ne pas concrétiser le projet pour le moment. L’ancien ministre du sport a annoncé dans le dernier message du DDPS l’abandon provisoire des centres nationaux de sports de neige. Une décision décevante à mes yeux car elle n’est justifiée que par la situation financière de la Confédération. Ce qui me contrarie, c’est la claire absence de volonté de vraiment s’impliquer dans cette affaire.

De vives critiques à l’égard du Conseil fédéral sont également venues des milieux sportifs concernant la planification déjà existante d’un centre national de sports des neiges pour le sport de performance à Lenzerheide, site préféré par le DDPS.

Utiliser les infrastructures existantes

En ce qui me concerne, je mise plutôt sur un ancrage régional de centres facile d’accès. Les infrastructures existantes doivent être utilisées, la coopération doit être recherchée tant avec les cantons et communes qu’avec l’industrie du ski et le tourisme. Les coûts peuvent et doivent être maîtrisables et maîtrisés.

Mon idée est de susciter plus d’initiative personnelle et de motivation pour les futures classes de neige, les associations et les familles. Je continuerai à me battre sur la scène politique afin que le Conseil fédéral et le Conseil des Etats s’engagent pour la jeunesse. Car la jeunesse est l’avenir de la Suisse.