07.10.2015 Communiqués Sécurité Securité

Des frontières sûres et une mise en œuvre rapide du DEVA

Sous la direction de la conseillère nationale Ida Glanzmann-Hunkeler, la Commission de la politique de sécurité du PDC suisse a traité une fois de plus des sujets d’actualité dans le domaine de la sécurité. Elle s’est donc informée au sujet de la situation à la frontière suisse et a débattu sur le développement de l’armée.

Beaucoup d’encre coule actuellement sur la situation à la frontière suisse. La Commission de la politique de sécurité du PDC suisse a voulu en avoir le cœur net et a prié Jürg Noth, commandant du Corps des gardes-frontière, de l’informer au sujet de la situation actuelle en matière de sécurité. Elle a pris acte que le Corps des gardes-frontière a certes ressenti l’afflux massif des migrants ces dernières semaines, mais que la situation de la Suisse est loin d’être critique. A la frontière, les mesures ont été adaptées au changement de situation.

La Commission de la politique de sécurité du PDC suisse a également traité le développement de l’armée (DEVA). Elle est avis que le DEVA a été mûrement réfléchi et que la réorganisation de l’armée devrait être mise en œuvre le plus rapidement possible. En ce qui concerne le financement futur, elle soutient un budget de l’armée à hauteur de 5 milliards de francs. Elle est toutefois d’avis que tout doit être mis en œuvre pour que l’armée soit bien équipée et que le directeur du DDPS mette enfin en évidence de quelle manière il compte employer les fonds afin d’éviter au maximum les crédits résiduels.

Groupe de travail Politique de sécurité du PDC suisse

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern