10.09.2015 Articles Le PDC

Une année extraordinaire !

L’année électorale a commencé très tôt pour les candidat-e-s JDC du Valais romand. A la fin 2014 déjà, chacun-e d’entre nous a été présenté à son district. Nous sommes ainsi neuf candidat-e-s à nous lancer pour les élections fédérales. Ensemble, nous avons mis en œuvre deux projets innovants.

Pour ma part, ma présentation officielle a eu lieu le 13 novembre dernier lors du congrès PDC du district de Sierre, face à une centaine de personnes.  Si j’avançais pour la première fois devant l’assemblée, les jambes quelques peu tremblantes, l’exercice s’est néanmoins avéré moins impressionnant que je ne l’avais imaginé. Car j’étais chez moi.

Ensuite j’ai fait la connaissance des autres jeunes se présentant aussi aux élections fédérales. En définissant notre ligne de campagne, deux idées principales ont rapidement émergées.

Une campagne d’affichage controversée

Nous avons tout d’abord  mis sur pied la très controversée campagne : « on s’en branle ? » dont la ligne d’affichage a porté ses fruits. En effet, elle a eu le mérite de faire réfléchir et réagir les jeunes sur l’importance de la politique et également sur la nécessité de se rendre aux urnes. Tout au long de la campagne, j’ai donc eu l’occasion de sensibiliser mon entourage à cette problématique, d’initier de petits débats, de défendre mes opinions et de montrer que non, je ne m’en branle pas. Au contraire, j’agis.

L’aventure Valais express

S’en est suivie l’aventure Valais express. Le principe est simple : sous forme de course par binômes, nous avons sillonné  9 districts, tous parsemés d’étapes en lien avec nos thèmes respectifs. Nous avons arpenté le Valais à la rencontre de sa population et à la redécouverte de ses lieux emblématiques. Cette aventure a véritablement contribué à mettre en avant nos valeurs ainsi que notre belle région. Tout au long du tournage, nous avons resserré nos liens et soudé notre groupe. 

Si la campagne n’est pas terminée,  je peux d’ores et déjà qualifier cette année d’extraordinaire !

Cependant, une année électorale représente aussi beaucoup de travail : un grand nombre de personnes s’investissent sans compter pour nous et pour le parti. Je souhaite donc remercier tous ces acteurs de l’ombre, sans qui nous n’aurions pas eu la chance de participer à cette merveilleuse aventure. 

Auteur

Danaëlle Savioz

Text Conseillère générale de Sierre

E-Mail