23.01.2015 Articles Famille familles, allocations familiales

Exonérer les allocations familiales : maintenant, c’est au tour des familles !

L’initiative du PDC « Aider les familles ! Pour des allocations pour enfant et des allocations de formation professionnelle exonérées de l’impôt » sera soumise en votation le 8 mars prochain. Les citoyens suisses pourront alors décider eux-mêmes de renforcer les familles en tant que fondement de la société. L’exonération fiscale des allocations familiales permettra de soulager financièrement 1 million de familles suisses.

Il y a trois ans de cela, le PDC suisse a déposé un peu plus de 120 000 signatures en faveur de son initiative populaire afin d’exonérer fiscalement les allocations pour enfants et de formation professionnelle. Une exonération qui profitera à l’ensemble des familles soumises à l’impôt qui ont des enfants et des jeunes en formation. En Suisse, cela correspond à environ 1 million de foyers.

L’exonération fiscale renforce le pouvoir d’achat des familles

Ces dernières années, ce sont surtout les entreprises qui ont bénéficiées d’un soulagement fiscal ; maintenant c’est enfin au tour des familles. De nos jours, la grande majorité des familles suisses ont besoin de deux revenus pour joindre les deux bouts. En Suisse, à peine 6 % de tous les enfants vivent dans des familles à hauts revenus. Alors que 73 % des enfants vivent dans des familles dotées d’un revenu imposable inférieur à 100 000 francs. Il faut les soutenir maintenant et non dans quelques années. Sans compter que l’initiative pour les familles ne cause pas de pertes fiscales à l’Etat, elle met un terme à l’appropriation injustifiée des allocations familiales, de l’argent qui appartient aux familles. Exonérer fiscalement les allocations familiales renforce immédiatement le pouvoir d’achat des familles. Les familles peuvent ainsi mieux subvenir à leurs besoins, et leur consommation augmente, une augmentation qui s’avère essentielle surtout en ces temps économiquement difficiles.

Les familles à bas revenus sont doublement gagnantes

Actuellement, les parents touchent des allocations familiales fixées par le canton, indépendamment du mode de vie et de travail qu’ils ont choisi. Ses allocations sont versées par l’employeur et ont pour but de soutenir financièrement les familles. Avoir des enfants, c’est certes merveilleux, mais cela représente également une charge financière pour n’importe quelle famille. Actuellement, les bénéficiaires d’allocations familiales voient les montants correspondants s’ajouter à leur revenu imposable. Des familles passent ainsi dans une classe d’imposition supérieure, entraînant une imposition plus élevée. Au moins 20 % des allocations se retrouvent ainsi immédiatement dans les caisses de la Confédération, des cantons et des communes. L’exonération fiscale des allocations familiales soulagent toutes les familles soumises à l’impôt ! Les familles à bas revenus sont même doublement gagnantes. Car elles ne paient pas seulement moins d’impôts, mais grâce à un revenu imposable moins élevé elles se voient accordées plus facilement les subsides pour les primes d’assurance-maladie, un tarif moins élevé sur une place en crèche et des bourses d’études. A ce jour, tout cela leur est refusé.

L’initiative du PDC pour les familles reçoit le soutien du PEV, de l’UDF et de ProFamilia Suisse. Avec nos partenaires, nous nous engageons pour toutes les familles de Suisse.

Dossier de presseSamedi 24 janvier, nous nous rendrons dans les cantons et descendrons dans les rues pour les familles : www.initiativesfamilles-pdc.ch/news/actions

Toutes les informations sur l’initiative sous : www.initiativesfamilles-pdc.ch Contact

Contact

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern