06.01.2015 Articles Le PDC Roi, gâteau, tradition

Être roi plus qu’un jour

Chère famille du PDC, Mesdames, Messieurs, La tradition veut que nous dégustions aujourd’hui en Suisse la galette des rois avec nos collègues de travail, nos amis et bien sûr notre famille. Celle ou celui qui découvre la fève est nommé reine ou roi pour un jour.

Il en va de même au secrétariat général du PDC suisse. Nous partageons aussi ce gâteau en forme de fleur et nous désignons pour un jour une reine ou un roi.

Ce gâteau illustre à certains égards la diversité partisane de la Suisse. Chacun de ses morceaux est de même taille, contrairement aux différents partis politiques. Pourtant chaque partie de la galette est unique, avec plus ou moins d’amandes effilées, de sucre en grain ou de raisins. D’une certaine manière, elles se ressemblent toutes et sont en partie interchangeables. Mais les apparences sont trompeuses, car seul l’une d’entre elles cache véritablement une fève.

On attend d’un roi, comme d’un parti, qu’il s’engage pour la population du pays, qu’il la comprenne et qu’il en prenne soin. Nous attendons à ce qu’il crée les conditions favorables à la paix et garantisse un haut niveau de qualité de vie. Cette dernière signifie aussi repousser les attaques contre son propre pays, qu’elles soient internes ou externes. Un roi prend ses responsabilités, est équitable, agit de manière réfléchie, ne détruit pas mais est constructif. Il ne doit pas être borgne de l’œil gauche ou de l’œil droit, mais doit avoir une vision nette, savoir anticiper et penser de façon cohérente.

En un mot : choisissez bien votre morceau et devenez la reine ou le roi. Avec le PDC vous le serez plus qu’un jour.

Le PDC suisse souhaite à toute la population de notre pays une belle nouvelle année.

Contact