03.02.2009 Communiqués Le PDC

Le PDC clarifie

Le PDC suisse se distancie des propos qui ont été tenus ce matin sur la RSR lors du Journal du matin. En effet, le Conseiller national Jacques Neirynck a expliqué son point de vue par rapport à la polémique qui fait rage au sein de l'EPER.  Cependant, il n'a jamais affirmé qu' « On ne peut pas avoir un engagement éthique et être en même temps à la tête d'une grande entreprise », comme l'a résumé Simon Matthey-Doret.

Le PDC est convaincu que les grands patrons des entreprises doivent mener une action qui comprend des éléments éthiques. Depuis des décennies, l'économie sociale de marché marque de son empreinte la réflexion et l'action du PDC. Elle sous-tend le respect des principes fondamentaux de liberté et d'équité. La liberté entrepreneuriale implique la responsabilité entrepreneuriale. L'économie de marché libérale et sociale repose sur la responsabilité propre de chaque individu et sur la solidarité envers les plus faibles.

Pour le PDC suisse, il est important de constater que la très grande majorité des entreprises sont dirigées de manière exemplaire. Il convient de les soutenir et de renforcer leur action responsable. Seule la conjonction des éléments de liberté et de solidarité permet l'épanouissement et crée confiance et prospérité. Selon le PDC suisse, le développement économique doit en fin de compte servir les intérêts communs de tous. L'économie n'est pas un but en soi mais un moyen de promouvoir le bien-être commun.

Auteur

PDC suisse

Text Secrétariat général

E-Mail

Adresse

Hirschengraben 9
Postfach
3001 Bern