17.04.2019 Articles Économie durable RFFA, Projet AVS-fiscalité, CHvote

Pour la garantie des rentes, des impôts et des emplois: OUI au projet AVS-fiscalité

La votation populaire du 19 mai prochain est très importante pour la Suisse. Il en va de l’avenir de sa place économique et du financement de l’AVS.

Il est juste que toutes les entreprises de ce pays soient traitées fiscalement de la même manière. Ainsi, les statuts fiscaux spéciaux vont disparaître le 1erjanvier 2020. La Suisse doit rester compétitive face à la concurrence toujours plus rude livrée par les autres pays d’Europe voire même les États-Unis. Grâce à la révision de sa législation sur l’imposition des entreprises au niveau fédéral, puis au niveau cantonal, notre pays se donne les moyens de rester en tête des pays les plus innovants, les plus performants et les plus dynamiques en matière économique. Grâce aux impôts payés par ces sociétés (plusieurs milliards chaque année), les collectivités publiques continueront d’assurer un haut niveau de formation, de sécurité et de soin à l’ensemble de la population. Des places de travail en nombre suffisant et à haute valeur ajoutée continueront de s’offrir aux jeunes de notre pays. L’enjeu est fondamental pour nos entreprises et les emplois.

OUI au projet AVS-fiscalité pour la prospérité de la Suisse.

L’AVS, premier pilier du système social de notre pays, rencontre depuis peu des problèmes de financement. En effet, basé sur un système dit de répartition (les cotisations paient les rentes), les réserves du fonds AVS est entamé chaque année depuis 2014 à hauteur d’un milliard de francs : les cotisations ne suffisent plus à payer les rentes des personnes toujours plus nombreuses et toujours plus âgées. La RFFA prévoit d’apporter un bol d’air supplémentaire de 2 milliards de francs chaque année par une augmentation modeste des cotisations (0,3 % ou 0,15% pour les employeurs et 0,15 %  pour les employés) et une contribution supplémentaire de la Confédération. Cette solution transitoire permet de réfléchir et de trouver des solutions plus durables pour garantir, voire affermir, le rôle important de l’AVS pour l’ensemble de la population.

Oui au projet AVS-fiscalité pour garantir les rentes AVS.

Pour que l’économie suisse continue de créer des emplois en suffisance, de payer des impôts pour remplir les caisses des collectivités publiques et d’augmenter le financement de l’AVS, le 19 mai … OUI au projet AVS-fiscalité!

Autor

Charles Juillard
Jura (JU) ju

Person Functions Vice-président du PDC suisse, Membre de la présidence du parti

Politisches Amt Ständerat

Politisches Amt Conseiller d'Etat

E-Mail